Elles et ils font l'université de Bordeaux

«Je suis fier de dire que je travaille à l’université de Bordeaux »

Mise à jour le :

Julien Soubieux est chargé du développement et des relations entreprises du Centre de formations des apprentis (CFA). Arrivé à ce poste en 2019, il est très heureux de participer au développement de l’apprentissage dans une structure prestigieuse telle que l’université de Bordeaux.

Photo :

Originaire d’Orléans, Julien Soubieux a été étudiant en master de gestion à Bordeaux. Avant de prendre ses fonctions à l’université de Bordeaux, il était chef de projet RH/formation pour un prestataire travaillant avec des grands groupes (ArianeGroup, UPSA, Airbus) à Toulouse. « Le poste de chargé de développement et des relations entreprises du Centre de Formation des apprentis (CFA) m’a tout de suite intéressé car après plusieurs expériences au sein d’organismes de formation privés, je suis convaincu de la qualité de l’enseignement universitaire et de la pertinence du dispositif d’apprentissage pour l'employabilité des étudiants et des jeunes en général.

 

 

Participer à ce développement est un challenge passionnant et le grand saut dans la fonction publique ne me fait pas peur ! » affirme-t-il.

A 38 ans, Julien Soubieux avoue même qu’il poserait bien ses valises à l’université de Bordeaux compte tenu des nombreuses opportunités que peut offrir l’établissement.

Coordonner, développer, placer

« Ce qu’il aime dans son travail ? La diversité. » Cela tombe bien car ses missions sont très variées. Au cours d’une même journée, Julien Soubieux peut être amené à discuter en interne avec les responsables des filières de formation pour les accompagner dans le développement de l’apprentissage, aider les étudiants apprentis dans leur recherche d’entreprise, ou encore rencontrer les responsables RH des entreprises pour leur parler des formations et les aider dans le recrutement de leurs apprentis…. Une mission d’autant plus intéressante que l’université de Bordeaux est perçue favorablement par l’ensemble du tissu économique territorial. « Je suis bien reçu par les entreprises en général même si beaucoup de PME ne savent pas que l’université de Bordeaux propose des formations en apprentissage. Mais au moins on m’écoute ; ce n’était pas forcément le cas dans mes emplois précédents » explique-t-il fièrement.

C'est d'abord une communauté de personnes orientée vers un objectif principal : la réussite des étudiants !

Julien Soubieux, chargé du développement et des relations entreprises au CFA

L’université de Bordeaux pour vous ?

« C'est d'abord une communauté de personnes orientée vers un objectif principal : la réussite des étudiants ! Cette réussite passe par la qualité de la formation qui leur a été délivrée mais aussi par les perspectives et ouvertures associées : scientifiques, technologiques, économiques, sociales ou environnementales. C'est aussi un établissement ouvert sur le monde qui l'entoure et bien loin de l'image surannée que certains peuvent avoir. Je suis fier d’en porter les couleurs à l’extérieur. »