Mobilité étudiante

Préparer sa mobilité

Mise à jour le :

Pour réussir son séjour à l'étranger, une préparation minutieuse s'impose. Financement, documents administratifs, couverture santé, titre de séjour, etc. Voici quelques conseils pour préparer votre mobilité.

Photo : Prêt pour une mobilité © université de Bordeaux
Prêt pour une mobilité © université de Bordeaux

Financements

Tout étudiant effectuant une mobilité (formation ou stage) dans le cadre de son cursus académique peut faire une demande d’aide à la mobilité.

La plateforme Aquimob regroupe plusieurs types de bourses à la fois : Erasmus+, la Bourse du Conseil régional et l'Aide à la mobilité internationale du ministère. 

Erasmus+

Le programme européen Erasmus+ permet à davantage d’étudiants de partir en mobilité en Europe dans une université signataire de la charte Erasmus ou en stage dans une structure publique ou privée. 

Une spécificité est le partage des pays du programme en 3 groupes distincts en fonction de leur niveau de vie :

 

Pays d'accueil

Groupe 1

Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède

Pays du programme présentant un coût de la vie élevé

Groupe 2

Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal

Pays du programme présentant un coût de la vie moyen

Groupe 3

Bulgarie, Croatie, Estonie, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Pologne, Rép. Tchèque, Roumanie, Slovaquie, ancienne République yougoslave de Macédoine, Slovénie, Turquie

Pays du programme présentant un coût de la vie bas

Les établissements partenaires fixent chaque année 3 montants mensuels de bourse pour chacun des groupes d’appartenance.

Erasmus+ formation

Les étudiant-es peuvent obtenir une bourse pour effectuer une période d'études dans un autre établissement européen, à partir de la deuxième année d'études pour une durée comprise entre 3 et 12 mois.

A titre indicatif, le montant des allocations Erasmus+ formation pour les mobilités des étudiants se situera dans les fourchettes suivantes pour l’année universitaire 2022/23 :

- 310€ à 600€/mois pour les mobilités vers les pays du Groupe 1

- 260€ à 540€/mois pour les mobilités vers les pays du Groupe 2

- 200€ à 490€/mois pour les mobilités vers les pays du Groupe 3

Aide versée par l'université de Bordeaux.

Erasmus+ stage

Les mobilités des étudiants peuvent s'effectuer sous la forme d'un stage au sein d'une structure privée ou publique dans un autre pays européen. Les étudiants peuvent partir en stage dès la première année pour une durée de 2 mois (60 jours) à 12 mois.

A titre indicatif, le montant des allocations Erasmus+ stage pour les mobilités des étudiants se situera dans les fourchettes suivantes pour l’année universitaire 2022/23 :

- 460€ à 750€/mois pour les mobilités vers les pays du Groupe 1

- 410€ à 690€/mois pour les mobilités vers les pays du Groupe 2

- 350€ à 640€/mois pour les mobilités vers les pays du Groupe 3

Les étudiant-es qui bénéficient de la bourse Erasmus+ et répondent à l’un critères d’inclusion défini par le programme peuvent être éligibles à un complément financier « inclusion » d’un montant de 250 euros par mois.

Aide versée par l'université de Bordeaux.

Aide à la mobilité internationale du ministère

Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche propose des aides financières pour les étudiants boursiers sur critères sociaux du Crous qui souhaitent suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échange ou effectuer un stage international.

Le montant de l’aide est de 400 euros par mois ; son attribution est plafonnée à 9 mois réalisés sur une ou plusieurs mobilités sur l'ensemble d'un cursus universitaire (licence et master). La durée minimale est de 8 semaines minimum de dates à dates.

Attention : les DU ne sont pas éligibles à cette aide.

Aide versée par l'université de Bordeaux.

Aide du Conseil régional

La Région Nouvelle-Aquitaine soutient la mobilité internationale des étudiants néo-aquitains et offre une aide à la mobilité pour toutes les destinations, que la mobilité soit de type formation ou stage. Elle est principalement accordée sur critères sociaux mais ne nécessite pas d’être boursier du CROUS.

L’enveloppe maximale est de 3 600 € pour les non boursiers et de 4 500 € pour les boursiers Crous, sur l’ensemble du parcours de formation.

Mobilité de formation 

Durée de mobilité éligible : à partir de 8 semaines consécutives minimum

Cette aide est attribuable à la semaine :

- 80 € par semaine de mobilité pour les non-boursiers

- 100 € par semaine de mobilité pour les boursiers

Mobilité de stage 

Durée de mobilité éligible : à partir de 2 semaines minimum

Cette aide est attribuable par forfait :

- 80 € par semaine de stage pour les non-boursiers

- 100 € par semaine de stage pour les boursiers

Cette aide est versée directement par le Conseil Régional. Le paiement intervient en 2 fois : 80% du total attribué en début de mobilité, les 20% restants en fin de séjour.

Il sera impératif de faire contresigner l'attestation de mobilité par votre gestionnaire de bourses aux relations internationales de l'université de Bordeaux.

Aide du Crous

Dans le cadre de votre programme Erasmus +, il vous est possible de faire une demande de bourse mobilité internationale, d'un montant de 400 euros. La demande se fait sur le site etudiant.gouv.fr

Procédure

Il faut impérativement faire la demande de financement avant la date de début de la mobilité. Pour une même mobilité, une seule bourse sera octroyée. Le cumul entre les bourses Erasmus+, Conseil régional et Aide à la mobilité internationale du ministère est strictement impossible.

Une demande de financement ne garantit pas l’obtention d’une aide financière. Une commission d’affectation interne se réunit pour attribuer une bourse en fonction des critères d'attribution de chaque dispositif (statut social de l'étudiant, mérite, programmes de mobilité, durée).

Pour tout dépôt de dossier via Aquimob, il est obligatoire de transmettre une attestation de mobilité (début et fin de séjour) au gestionnaire de bourses de la Direction des relations internationales, que vous soyez ou non allocataire d'une aide.

Brexit

Les mobilités vers le Royaume-Uni ne seront plus éligibles aux bourses Erasmus. Il est toujours possible de candidater pour les autres bourses via le portail Aquimob.

Autres financements

Bourses départementales

Les départements de la Nouvelle-Aquitaine (DordogneLandesPyrénées Atlantiques notamment) proposent des aides complémentaires à la mobilité. 

Aides européennes

La plateforme european-funding-guide permet de trouver des aides financières en fonction de leur cursus et projet académique.

Contacts

  • Bureau de mobilité Sciences et technologies, Biologie, ISVV

    Mélanie Lecouvey

    +33 5 40 00 69 50

    outgoing-talence%40u-bordeaux.fr

  • Bureau de mobilité Droit et science politique, économie et gestion, IUT

    Magalie Lopez

    +33 5 56 84 29 84

    boursesmob-international%40u-bordeaux.fr

  • Bureau de mobilité Santé, sciences de l'Homme, STAPS, INSPE

    Valérie Dousset

    +33 5 57 57 45 04

    outgoing-carreire%40u-bordeaux.fr


International week / Semaine internationale

Chaque année en octobre, l'université s'ouvre sur le monde pendant une semaine !

Sur tous les campus, conférences, ateliers et animations permettent de tout savoir sur les études à l'étranger, la mobilité des doctorants et des enseignants, et de partager des moments d'interculturalité.

 Semaine internationale
Semaine internationale © université de Bordeaux

Documents d'immigration

Les formalités dépendent de la durée de votre séjour d’études ou de votre stage et du pays dans lequel vous allez partir.

  • dans les pays de l’Union européenne (UE), une carte d’identité valide ou un passeport suffit
  • dans les pays hors Union européenne (situés en zone Europe), un passeport suffit pour un séjour inférieur a 3 mois. Si la durée est supérieure a 6 mois, un visa est souvent nécessaire.
  • dans les autres pays, les réglementations et procédures varient, vous devez donc vous renseigner auprès des ambassades et consulats français.

France Diplomatie

Consulter le site France Diplomatie pour en savoir plus sur les différentes formalités.

Consulter le site


Santé, protection sociale et sécurité

Assurance maladie

Les démarches pour être couvert en cas de maladie lors de votre séjour à l'étranger dépendent de votre régime :

Il est possible d'adhérer au régime du pays d'accueil ou de prendre une assurance à la Caisse des français de l'étranger.

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de compagnies d'assurances privées.

En savoir +

Si vous dépendez du régime de sécurité sociale étudiant

Les démarches à effectuer dépendent de votre destination :

Dans un pays signataire d'un accord bilatéral avec la France, il faut vous renseigner auprès de la Caisse d'assurance maladie, la Caisse des Français de l’étranger, l'ambassade ou le consulat du pays d'accueil. 

Si vous dépendez du régime général d'assurance maladie

Si vous entrez dans l'un des cas de figure suivants :

  • vous ne bénéficiez pas de la couverture étudiante (limite d'âge à 28 ans)
  • vous êtes salarié(e)
  • vous êtes étudiant en médecine non rémunéré par le CHU et plus de 28 ans

Les démarches sont à effectuer auprès de l'Assurance Maladie car vous dépendez du régime général d'assurance maladie.

Risque accident du travail, maladies professionnelles

Si vous partez en stage, la convention de stage est indispensable. Cette dernière vous sera remise ou adressée par le service de scolarité avant votre départ. Il est donc très important d'avoir l'adresse exacte :

  • de l'entreprise et les coordonnées du directeur ou responsable dûment habilité à signer la convention,
  • du service ou laboratoire d'accueil et les coordonnées du directeur ou responsable dûment habilité à signer la convention dans le cas d'un stage dans une structure autre qu'une entreprise privée ou publique (université ou centre de recherche, établissement public, bibliothèque, musée...)
  • du service d'accueil et les coordonnées du chef de service et du directeur de l'hôpital dans le cas d'un stage hospitalier.

Responsabilité civile

La responsabilité civile est indispensable pour couvrir tout dommage dont vous pourriez être responsable. Vérifiez auprès de votre compagnie d'assurances les conditions exactes de votre couverture car certaines ne font pas les extensions à l'étranger.

Vérifiez également que vous possédez une assurance rapatriement.

Vaccins

Pour vous renseigner sur les vaccins obligatoires ou recommandés :

  • Espace santé étudiant
  • Hôpital Saint-André -  Service Santé Voyages
    86 cours d’Albret à Bordeaux - Tél. 05 56 79 58 17
  • Hôpital d’Instruction des Armées Robert-Picqué
    351 route de Toulouse à Villenave-d’Ornon - Tél. 05 56 84 70 00
  • Espace Santé-Voyages
    9 rue de Condé à Bordeaux - Tél. 05 56 01 12 36

Sécurité

Avant votre départ, consultez régulièrement le site du Ministère des Affaires Étrangères pour connaître la situation dans le pays d'accueil où vous vous rendez ainsi que les dossiers par pays.

Inscrivez-vous sur Ariane, plateforme du Ministère des Affaires étrangères, pour indiquer votre présence dans le pays et recevoir les informations récentes en cas de situations d'urgence.

Les bureaux de mobilité mettent également à disposition un numéro d'urgence, disponible 24h/24, 7j/7.