«J’exerce le plus beau métier du monde»

Mise à jour le :

Véronique Bertile est maitresse de conférences en droit public à l’université de Bordeaux depuis 2007. Native de l’ile de la Réunion, elle est particulièrement reconnue pour son expertise dans le domaine des langues régionales et du droit des territoires d’Outre-mer. Elle est également à l’origine du projet Start U «Droit devant », école d’été qui accompagne les étudiants de L1 droit et science politique à faire leurs premiers pas à l'université pour mieux s’intégrer, lauréat des Trophées Talents U 2022.

Photo :

Le droit et l’enseignement comme une vocation depuis le collège. Native de l’île de La Réunion et fille d’enseignants, Véronique Bertile veut être « prof de droit » depuis qu’elle est en 3ème. La jeune fille part alors étudier le droit à l’université d’Aix-Marseille. Sa langue maternelle étant, avec le français, le créole réunionnais, elle s’intéresse assez rapidement au cours de son cursus à la problématique des langues régionales ou minoritaires dans la Constitution.
Ce sujet pointu sera celui de sa thèse de doctorat en droit public qu’elle soutient à l’université Montesquieu Bordeaux IV en 2005 sous la direction de Ferdinand Mélin-Soucramanien, célèbre constitutionaliste nommé déontologue de l’Assemblée nationale en 2014.  
Naturellement concernée par le droit des territoires d’Outre-mer, Véronique Bertile se spécialise également dans ce domaine.
Elle pose ses valises à Bordeaux et enseigne le droit constitutionnel à l’université Montesquieu Bordeaux IV.

Expériences de terrain

Véronique Bertile devient rapidement reconnue pour son expertise. « Les juristes spécialistes en langues régionales et en droit des Outre-mer sont assez peu nombreux en France. Nous nous sommes rassemblés au sein d’une association dans le but d’aider les acteurs concernés à mieux comprendre ces problématiques » explique-t-elle.
En 2014, elle est nommée conseillère auprès de Georges Pau-Langevin, ministre des Outre-mer de François Hollande. « Une expérience unique qui m’a permis de confronter concrètement la théorie à la pratique » explique-t-elle.
En 2015, elle est détachée auprès du ministère des Affaires étrangères comme ambassadrice de la zone Antilles-Guyane. Une autre occasion très enrichissante d’appréhender concrètement le terrain.

 

 

Après avoir beaucoup voyagé, Véronique Bertile réintègre l’université de Bordeaux en 2017 et retrouve les bancs de la fac avec toujours le même plaisir d’enseigner : « J’aime faire réfléchir mes étudiants par eux mêmes. Je leur raconte des anecdotes tirées de mes expériences, cela leur plait et leur fait entrevoir la multitude d’opportunités qui jalonnent le parcours d’un enseignant-chercheur.
En retour, je me nourris de leurs réflexions » raconte-t-elle avec conviction.
La jeune femme enseigne aussi à Science Po dans la filière intégrée France-Caraïbe.

Alors directrice de la licence en droit (elle est aujourd’hui administratrice provisoire de la faculté de Droit), elle s’est beaucoup investie pendant la pandémie : « Nous avons vraiment senti la détresse des étudiants. Nous avons travaillé avec les Bureaux de Vie étudiantes et les associations pour créer une chaine de solidarité. L’institution a continué à fonctionner malgré la tempête. J’exerce le plus beau métier du monde. Je chéris la liberté qu’il procure » affirme aujourd’hui plus que jamais Véronique Bertile.

J’aime faire réfléchir mes étudiants par eux mêmes.

Véronique Bertile, maitresse de conférence en droit public

Start U « droit devant »

Pas toujours facile de passer du statut de lycéen à celui d’étudiant ! C’est pourquoi, depuis 2019, l'école d'été Start U « Droit devant » accompagne les étudiants de L1 droit et science politique (Pessac, Agen et Périgueux) à faire leurs premiers pas à l'université pour mieux s’intégrer. Une semaine avant la rentrée, de nombreuses activités sont proposées dans le but de leur faire connaître leur nouvel environnement d'études, d’acquérir de bonnes méthodes de travail et de comprendre les enjeux des matières qu'ils vont étudier. Cette semaine est ponctuée de visites des lieux emblématiques du droit à Bordeaux - juridictions, École nationale de la magistrature, collectivités territoriales- et de rencontres avec des professionnels aux parcours très divers.
Start U' c'est aussi l'occasion de détecter des faiblesses en français ou en anglais, et y remédier tout au long de la première année. 
Avec Start’ U « Droit devant », chacun trouve sa place à l'université !