Ingénieur d'études en CDD, Chargé d’ingénierie financière mission campus F/H, BAP J

Informations

Corps
Ingénieur d'études en CDD
Profil / Intitulé du poste
Chargé d’ingénierie financière mission campus F/H
Branche d'activité ou discipline
BAP J
Catégorie
A
Lieu de travail
Talence
Type d'emploi
BIATSS-ITRF.
Contractuel
Structure
Pôle Patrimoine, immobilier, logistique, prévention, sécurité.
Detail de l'affectation:
Mission Campus
Date d'ouverture et de fermeture du registre
Du 30/10/19 au 30/11/19
Date de prise de fonction
01/01/20
Durée
3 ans
Quotité de travail
100%

Description de l'offre

Rattaché(e) hiérarchiquement au directeur de Projet Campus, et placé sous la coordination étroite du directeur général des services adjoint en charge du pôle immobilier, le ou la chargé(e)d'ingénierie financière oeuvre en lien étroit avec les services financiers du pôle, le pôle finances/achats et la direction des services comptables (DSC) de l’université.

Les missions du/de la chargé(e) d’ingénierie financière se déclinent sous 4 axes principaux :

  • relations avec les financeurs et prêteurs (Etat, collectivités locales, Banque Européenne d'Investissement (BEI), banque des territoires (groupe CDC)…) et avec les structures universitaires partenaires impliqués dans le projet ;
  • pilotage/suivi budgétaire, financier,fiscal, marchés publics et conventionnel du projet ;
  • mission de conseil, d’analyse et d’expertise interne auprès des équipes de direction et des équipes administratives/techniques ;
  • développement et mise en oeuvre des outils de reporting.

Descriptif des missions:

  • Relations avec les financeurs, prêteurs et partenaires de l’Opération Campus : montage financier des projets d’investissement, préparation et suivi contractuel., sécurisation et contrôle financier des mandats confiés à la filiale SRIA ; etc. 
  • Financeurs : Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, autres collectivités, ANR, MESRI, Rectorat, Europe ;
    • Participation aux réunions nécessaires au montage des plans de financement
    • Préparation des conventions de financement, des dossiers de demande de financement, des délibérations nécessaires du CA de l’université et sollicitation de celles des collectivités
    • Justification des dépenses, appel des subventions, solde des conventions 
  • Prêteurs : L’université a sollicité des prêts auprès de la BEI et de la banque des territoires ; elle pourra en solliciter d’autres le cas échéant
    • Préparation des dossiers de demande de prêts, négociation des contrats de prêts, planification et préparation des tirages de prêts
    • Gestion des prêts (reporting, remboursements, …) 
  • Relation avec la filiale SRIA :
    • Mise au point des conventions de financement (subventions, loyers,…)
    • Gestion et contrôle des versements à la filiale (subventions, loyers,…)
    • Participation au pilotage financier de la filiale 
  •  Gestion financière, fiscale, marchés publics de l’opération
    • Elaboration budgétaire annuelle, suivi d’exécution
    • Prévisions de l’impact TVA pour l’université et intégration dans les modèles prévisionnels, contrôle de la récupération de TVA
    • Préparation des rescrits fiscaux
    • Justification des dépenses, appel des subventions, solde des conventions
    • Gestion financière des ressources (contrôle de l’utilisation de la dotation campus et des autres sources de financement)
    • Gestion financière des dépenses (financement de la filiale, de l’ingénierie de projet université et des opérations éventuellement suivies en propre par l’université)
    • Outil de prévision financière globale et de communication avec le MESRI à maîtriser
    • Mise à jour régulière des données du modèle (évolutions du projet et financements)
    • Modification du modèle (avec assistance de la société Finance Consult dans le cadre d’un marché à commande)
    • Exécution financière des marchés publics (hors marchés SRIA) en lien avec la direction des achats
    • Contribution à l’alimentation de l’inventaire comptable en lien avec la DSC (répartition par composants immobilier) 
  • Développement des outils internes nécessaires au suivi et au reporting
    • Expertise Excel indispensable et des différents outils d’analyse financière
    • Importance du reporting (ANR, MESRI, CA université, prêteurs, financeurs, …) 

Compétences attendues:

Diplôme(s) exigé(s) et/ou niveau de qualification : Diplôme bac + 4/5 en finances, gestion ou contrôle de gestion, avec expérience sur fonctions similaires 

Savoir :

  • Droit des contrats et marchés publics
  • Finances publiques et privées
  • Fiscalité
  • Comptabilité analytique
  • Systèmes d'information budgétaires et financiers
  • Méthode d'allocation budgétaire
  • Organisation et fonctionnement de l'enseignement supérieur et de la recherche publique
  • Règles et techniques de la comptabilité (GBCP, amortissements, immobilisations notamment) 

Savoir-faire : 

  • Appliquer des règles financières
  • Assurer la planification, le contrôle budgétaire et l’exécution des dépenses et des recettes
  • Élaborer un budget
  • Savoir gérer son activité dans un calendrier et un cadre de gestion complexe
  • Renseigner les indicateurs de performance
  • Rédiger des synthèses et des rapports 

Savoir-Etre : 

  • Qualités indispensables de rigueur, de réactivité, d'écoute et de discrétion, excellentes capacités relationnelles et d’adaptation,
  • Aptitude au travail en équipe 

Le cas échéant, expériences demandées : Une expérience sur un poste similaire est exigée

Modalités de candidature

Dossier de candidature (CV + lettre de motivation) à transmettre le 30 novembre 2019 au plus tard en cliquant sur le bouton "Postuler" en haut à droite de l'offre.

Rémunération

Salaire déterminé selon profil et expérience, établi en référence à la grille indiciaire de catégorie A de la fonction publique d’Etat.

Informations complémentaires

Contexte et tendances d’évolution :

L’université de Bordeaux représente l’une des plus importantes universités françaises. Elle rassemble plus de 60 000 personnes dont 56 000 étudiants. Cet établissement est en charge de missions interuniversitaires, dont le portage et la gestion de l’Opération Campus du site bordelais, qui implique également l’Université Bordeaux-Montaigne. Cette opération immobilière de grande ampleur, inscrite dans le cadre des programmes nationaux d’Investissements d’Avenir, vise à rénover et réhabiliter en profondeur les campus universitaires.

Le projet, d’un montant global de 500 M€, concerne la réhabilitation de près de 50% du patrimoine universitaire bordelais (190 000 m² réhabilités / 50 000 m² créés). Pour le réaliser, l’Etat a doté l’université de Bordeaux d'une dotation de 475 M€.

Par ailleurs, l’université de Bordeaux (UB) a initié une démarche ambitieuse pour définir sa stratégie immobilière à long terme, visant à faire de son patrimoine immobilier un des axes et leviers majeurs de son développement. Dans ce cadre, l’université a souhaité saisir l'opportunité de la démarche de « dévolution du patrimoine » lancée par l'Etat en 2017, permettant aux universités de devenir propriétaires des fonciers et bâtis qui leurs sont affectés. L’établissement ; devenu propriétaire de son patrimoine en juillet 2019, va engager une évolution forte de son organisation immobilière. Celle-ci intégrera de fait le projet Opération Campus Bordeaux, avec l’ambition d’étendre la dynamique de rénovation à l’ensemble du parc immobilier de l’UB, de développer une politique de valorisation de celui-ci, et créer ainsi un nouvel équilibre économique. Ces évolutions amèneront l’université à rechercher et saisir toutes les opportunités de financement, notamment via les projets d’investissements d’avenir, ou  financement européens.

Dans le cadre de cette évolution organisationnelle, des nouvelles missions et compétences à développer (valorisation immobilière, comptabilité privée, fiscalité, notamment) et de la fin de l’opération campus (fin de la phase travaux fin 2022), le périmètre des missions et le positionnement dans l’organisation seront amenés à évoluer.

Mots clés :

Mise à jour le 30/10/2019

Contact

Jérôme FAURE