Contrat de professionnalisation

Pour les jeunes de 16 à 25 ans, ou les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, l’alternance est une vraie opportunité !

L’alternance c'est découvrir le métier auquel on se prépare, acquérir des connaissances et développer des compétences dans un métier, mettre en application rapidement les savoirs acquis en formation, obtenir une expérience professionnelle significative tout en poursuivant ses études et en gagnant un salaire, accéder à une relative autonomie.

Comment se passe l'alternance ?

Une formation en alternance délivre le même diplôme que celui préparé en formation initiale à temps plein. Le rythme de formation alterne :

  • des périodes de cours à l’université (30 à 35 heures par semaine)
  • des périodes de travail en entreprise (35 heures hebdomadaires)

Les frais de scolarité et les frais de formation sont intégralement pris en charge par l’employeur.

Une rémunération en fonction de l'âge

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail, d’une durée comprise entre 6 et 12 mois (et jusqu’à 24 mois dans certains cas). L’alternant a un statut de salarié en CDD. Sa rémunération diffère en fonction de son âge.

  • Avant 21 ans : 65 % 
  • Après 21 ans : 80 %

NB : la rémunération calculée sur la base du SMIC mensuel peut varier selon accords de certaines branches professionnelles.

Les avantages pour l’étudiant en alternance

Selon l’entreprise, l'alternant peut bénéficier de tickets-restaurant, de primes, d’un treizième mois, d’indemnités de transport… Parallèlement, sa carte d’étudiant lui offre les mêmes avantages que celle d’un étudiant en formation initiale.
A l’issue du contrat de professionnalisation, l’entreprise peut embaucher l’alternant en CDD ou en CDI. Si ce n’est pas le cas, l’alternant devient salarié sans emploi et peut bénéficier d’une allocation chômage en s’inscrivant auprès de Pôle Emploi.

Du point de vue de l’employeur

Le recrutement d'un salarié, qui continue à se former en parallèle, répond à un besoin dans l'entreprise et représente un engagement mutuel plus fort qu’une relation sous un statut de stagiaire, mais l'alternant n’est pas comptabilisé dans l’effectif des salariés.
Les coûts liés à la formation sont pris en charge par l’Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA), auquel elle verse les cotisations pour la formation de ses salariés. Le dispositif ne prévoit pas d’indemnité de fin de contrat.

Mise à jour le 26/05/2016