Projets institutionnels

SUNSET : Science avec et pour la société

Mise à jour le :

Le projet SUNSET pour « Sciences avec et pour une société en transitions » vient d’obtenir le label du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Photo : La Nuit européenne des chercheurs, un évènement de vulgarisation scientifique auprès du grand public © Gauthier Dufau
La Nuit européenne des chercheurs, un évènement de vulgarisation scientifique auprès du grand public © Gauthier Dufau

Porter le dialogue avec la société hors des murs de l’université, au plus près des publics les plus éloignés du monde académique, et en cohérence avec sa stratégie d’établissement en faveur des transitions environnementales et sociétales est au cœur du projet SUNSET de l’université de Bordeaux

Il vient d’être labellisé « Science avec et pour la société » (SAPS) par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) dans le cadre de l’appel 2022. 

Cette deuxième vague est dotée de trois millions d’euros. 

Elle vise à soutenir des projets innovants favorisant le développement de nouvelles interfaces de dialogue entre sciences, recherche et société et la structuration affirmée d’un réseau territorial.

Suite aux délibérations d’un jury représentatif de l’ensemble des acteurs du dialogue entre sciences, recherche et société, réuni le 28 mars dernier, la liste de douze nouveaux sites a été arrêtée ainsi que leur dotation budgétaire pour la première année de labellisation. 

L’université de Bordeaux est ainsi dotée de 481 000 euros pour cette première année. À l’issue de ces deux vagues, dix-huit sites universitaires sont aujourd’hui labellisés pour une durée de trois ans.


Le projet SUNSET de l’université de Bordeaux

Face aux grands enjeux sociétaux et environnementaux, la production, la transmission et la diffusion des savoirs sont cruciales pour l’université de Bordeaux. Elle se donne pour mission non seulement de penser et d’enseigner les savoirs permettant d’appréhender les enjeux de notre époque, mais également de concevoir et d’expérimenter collectivement des solutions concrètes, en lien direct avec les parties prenantes du territoire.

Le projet SAPS de l’université de Bordeaux a ainsi deux objectifs stratégiques principaux : 

  1. porter, le plus largement et au plus près des publics, la connaissance de la méthode scientifique et de sa valeur en termes de production de savoirs, avec un enjeu d’inclusion et de démocratisation, ciblant en particulier les publics et territoires les plus éloignés du monde académique ;
  2. co-construire les conditions d’un débat ouvert pour des choix éclairés à l’échelle du territoire relativement aux grands enjeux de transition, via l’expérimentation en commun de solutions et le partage de l’expertise scientifique.

Ce projet sera notamment porté par Philippe Moretto, nommé chargé de mission Science et Société. Cette charge de mission vise à mettre en place une meilleure coordination des nombreuses actions menées au sein de l’établissement vers le public et les territoires, en associant les acteurs de la CSTI (Culture scientifique, technique et industrielle) ainsi que ses partenaires.

L’université de Bordeaux a construit en effet cette stratégie SUNSET avec ses partenaires du territoire, au premier rang desquels ses partenaires académiques, les EPST (CNRS, Inserm, INRAE, INRIA) et établissements associés (Bordeaux INP, Sciences Po Bordeaux), le rectorat de l’Académie de Bordeaux, Cap Sciences, Bordeaux Métropole et les collectivités.

Ce projet a aussi vocation à venir consolider la feuille de route des transitions de l’établissement. Il doit lui permettre de s'ouvrir à la cité dans une volonté de démocratisation (notamment auprès des scolaires et des citoyens éloignés du monde académique) des questions de recherche scientifique, grâce à un réseau fort de partenaires en s’appuyant notamment sur une logique d’apprentissage par le faire et l’expérimentation partagée avec les publics. La démarche prend différentes formes en constante évolution : livings labs, tiers-lieux, sciences participatives, actions dans les écoles, au sein des bibliothèques…

Cette politique d’établissement volontariste en matière de transitions, de contribution aux enjeux de société est portée par les projets ACT et InnovationS respectivement lauréats des AAP « IDéES » et « ExcellencEs », parties intégrantes du projet d’établissement Horizon stratégique 2030 qui vient juste d’être finalisé.

Le label « sciences avec et pour la société »

Accordée pour trois ans, cette labellisation s’inscrit dans le prolongement des dispositions de la loi 2020 de programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030. Elle doit permettre de renforcer la structuration du paysage institutionnel à travers la création d’un réseau partenarial adossé aux sites universitaires, et faciliter le déploiement des politiques publiques en faveur du dialogue entre sciences, recherche et société au cœur des territoires. Dans cette perspective, elle s’appuie sur un cahier des charges précis : un engagement stratégique porté par l’équipe de gouvernance ; un partenariat fort avec les professionnels de la médiation et de la communication scientifiques (centres de culture scientifique, technique et industrielle, musées et muséums…), les acteurs associatifs, les médias… ; une collaboration appuyée avec les collectivités territoriales et locales ; un socle commun d’initiatives et d’actions.

En savoir plus

Responsable

  • Philippe Moretto

    Chargé de Mission Science avec et pour la Société (SAPS)