Université étendue

Coopération territoriale

Mise à jour le :

L’université de Bordeaux œuvre pour le renforcement d’une communauté de l’enseignement supérieur sur le territoire néo-aquitain.

Photo : L'université de Bordeaux est moteur dans la territorialisation de l'offre de formation.
L'université de Bordeaux est moteur dans la territorialisation de l'offre de formation.

Disposant déjà de plusieurs campus et sites en région, l’université de Bordeaux poursuit ses actions afin d’élargir l’accès à l’enseignement supérieur sur l’ensemble de son territoire et s’est ainsi engagée dans une dynamique commune de coordination de son offre de formation avec six autres établissements d’enseignement supérieur de Nouvelle Aquitaine. 

L’ancrage territorial est gage de démocratisation de l’enseignement supérieur et vecteur du dynamisme socio-économique et culturel des territoires.

Photo Olivier Pujolar © Arthur Pequin

L’université de Bordeaux a fait des progrès considérables dans la structuration de ses relations partenariales. Il s’agit maintenant de les consolider pour animer nos réseaux, diffuser les activités et engager largement la communauté́ pour devenir une université́ étendue.

Olivier Pujolar, vice-président en charge des partenariats et des territoires.

Une stratégie de coordination territoriale multi-partenariale

Une convention de coordination territoriale, (CCT) signée en mai 2020 par les établissements partenaires matérialise cette politique commune dans l’objectif de renforcer la cohésion entre les acteurs mais aussi avec les autres parties prenantes (partenaires socio-économiques, collectivités locales, associations….). Il s’agit de favoriser un accès équitable à l’enseignement supérieur en prenant en compte les problématiques géographiques, économiques, sociales et culturelles de chaque territoire.

Cette convention de coordination territoriale s’articule autour de 7 actions définies et partagées par l’ensemble des signataires :

  • Accueil et accompagnement des étudiants migrants (Université Bordeaux Montaigne) ;
  • Mobilité internationale des étudiants (Science po Bordeaux) ;
  • Entrepreneuriat étudiant (Université de Pau et des pays de l’Adour, La Rochelle université, université de Bordeaux) ;
  • Politique de diversification sociale et territoriale des étudiants (université de Bordeaux) ;
  • Territorialisation de l’offre de formation et renforcement de la cohésion du réseau (université de Bordeaux / Bordeaux INP) ;
  • Suivi et études relatives aux trajectoires des étudiants et aux formations au niveau régional (Université Bordeaux Montaigne/ université de Bordeaux) ;
  • Développement de dispositifs techniques et de nouvelles pratiques pédagogiques favorisant le maillage territorial (Université de Pau et des pays de l’Adour/La Rochelle université / Université Bordeaux Montaigne).

Une coordination renforcée autour du numérique

Au delà des 7 actions portées par la convention de coordination territoriale, une convention de coordination numérique a été signée le 9 février 2021 afin de renforcer le développement collectif et concerté du numérique dans la Région.


La connaissance des parcours des étudiants :            enjeux stratégiques des partenariats territoriaux

Le service de Coordination Territoriale des Études et Enquêtes (CT2E), service inter-établissement opérationnel chargé de l’élaboration de ces études et enquêtes collectives, propose :

  • des analyses qui caractérisent les publics accueillis : études socio démographiques, origines géographiques…,
  • des études qui éclairent le cheminement des étudiants de leur entrée dans un établissement du supérieur (mobilité infra régionale, devenir des sortants du système de l’enseignement …) jusqu’à leur sortie sur le marché du travail (devenir professionnel à l’obtention d’un diplôme).

Contact pour consulter plus d’études thématiques : budget, santé-bien être, loisirs et engagement, activité rémunérée, etc.

  • Service CT2E

    05 40 00 30 66

    ct2e%40u-bordeaux.fr