Mémoire Recherche Préhistoire-Géosciences-Bioarchéologie

Informations

Langue d'enseignement : Français
Crédits ECTS: 27

Programme

Cet enseignement comporte un stage :

  • Type de stage : Stage de fin d'études
  • Nombre de semaines de stage : 17
  • Modalité de suivi du stage :
    Réunion en début de stage avec l'ensemble des enseignants-chercheurs, des encadrants de stage et de la promotion lors d'une journée commune. Sinon le stage est totalement pris en charge par les encadrants avec un suivi et une rythmicité d'encadrement relativement souple.
  • Heures d'enseignement dispensées à l'étudiant : 6 heures
  • Temps de travail personnel : 120 heures

Objectifs et compétences

Objectifs :
Mener à bien un sujet de recherche et formuler ses résultats via un mémoire et une soutenance publique. Le travail est réalisé soit au sein du laboratoire (UMR 5199-PACEA), ou dans d’autres unités ou organismes, après convention. En termes de compétences, il s'agit de savoir circonscrire une problématique scientifique, la restituer par une analyse critique, savoir élaborer une stratégie et identifier un protocole et des outils adaptés, enfin, savoir présenter ses résultats, à l'écrit et à l'oral. Le sujet de recherche est identifié en concertation avec le(s) tuteur(s) dès le semestre d'automne, voire en amont (fin de M1). Le semestre de printemps est exclusivement réservé au travail de recherche et à l'élaboration du mémoire. Une présentation de l'avancée du travail est réalisée à mi-parcours. Le(s) tuteur encadre(nt) le travail, tout en respectant une nécessaire autonomie de la part de l'étudiant.

Compétences :
  • Utiliser des logiciels d'acquisition et d'analyse de données propres au domaine.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet
  • Etre capable de communiquer des résultats à l'écrit et à l'oral
  • Faire preuve d’autonomie et de responsabilité au service d’un projet.
  • Assurer une veille scientifique et professionnelle
  • Diffuser l'information en adaptant la formulation en fonction de l'interlocuteur
  • Savoir travailler de manière autonome
  • Savoir planifier une recherche en construisant un rétroplanning
  • savoir analyser des observations de terrain au regard des connaissances théoriques acquises
  • Développer un esprit critique envers les données existantes

  • Pratiquer l’anglais scientifique de l’un de nos champs disciplinaires
  • Se tenir informé de l’actualité scientifique du domaine relatif au parcours choisi
  • Faire preuve de capacités de recherche d'informations, d'analyse et de synthèse.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
  • S’organiser individuellement, gérer son temps et ses priorités, planifier ; s’autoévaluer
  • Faire preuve d’initiative et de créativité
  • Être autonome dans l’activité d’écriture et montrer à cette occasion sa capacité à communiquer sa pensée, à raisonner et à organiser ses connaissances.
  • Savoir s’organiser dans son travail, gérer le temps, fixer des priorités, respecter les échéances
  • Etre capable de communiquer des résultats à l'écrit et à l'oral
  • Mettre en œuvre les bases d’un projet de recherche : cadrage de la question, problématisation, élaboration d’un premier recueil de données, construction d’une bibliographie évolutive.
  • Respecter l'éthique scientifique en toutes circonstances, sur la base des principes déontologiques développés traditionnellement dans le cadre universitaire.
  • Mettre en forme, communiquer et diffuser des supports (notes, rapports, diaporama, etc.).
  • Développer un regard critique sur des données
  • Construire une bibliographie
  • Maîtriser les statistiques descriptives
  • Etablir, puis analyser une base de données

  • Connaître les interactions entre des sociétés humaines du passé et leur environnement naturel et anthropisé
  • Connaître le cadre chronologique et environnemental correspondant à l’évolution de l’Homme
  • Maîtriser la notion de décompte
  • Maitriser les concepts, les théories et les méthodologie de l’archéologie
  • Maîtrise la notion de géo-morpho-topographie des sites archéologiques
  • Connaître les bases de l’étude paléobiologique
  • Connaître les systèmes économiques des sociétés de chasseurs, cueilleurs, collecteurs
  • Connaître les grandes étapes de l’histoire de la discipline
  • Connaître les principaux jalons de l’évolution biologique de l’Homme
  • Maîtriser les statistiques descriptives
  • Savoir choisir une méthode adaptée à une problématique simple en Anthropologie biologique ou Préhistoire
  • Choisir, puis mobiliser les champs disciplinaires indispensables à la restitution des sociétés de la Préhistoire
  • Appliquer les statistiques de base à des ensembles biologiques et archéologiques
  • Savoir appliquer les savoirs sur les mécanismes macro et micro-évolutifs aux groupes humains et aux mammifères plio-pléistocène et holocènes
  • Mettre en place un référentiel
  • Savoir diagnostiquer l’origine et le degré d’intégrité d’un échantillon osseux
  • Aborder les concepts et les outils fondamentaux de l’archéozoologie paléolithique
  • Identifier les marqueurs chrono-culturels, environnementaux, de subsistance, techniques et culturels de la Préhistoire européenne
  • Reconstituer les grandes étapes des innovations techniques et culturelles de la Préhistoire européenne
  • Connaître les modalités des interactions entre les paléoenvironnements et l'homme au Quaternaire
  • Connaître les principales méthodes d'étude des sédiments et des matériaux
  • Appréhender l’ostéo-identification des restes osseux humains et non humains des sites pléistocènes du Sud-Ouest européen
  • Connaître les marqueurs chrono-culturels, environnementaux, de subsistance, techniques et culturels de la Préhistoire extra-européenne
  • Connaître les méthodes et techniques d'étude et de relevés des sites d'art rupestre
  • Savoir identifier les processus de formation des sites préhistoriques et leurs implications sur la conservation des vestiges
  • Maîtriser la mise en œuvre d’une analyse archéozoologique
  • Maîtriser l'étude géoarchéologique d'un site préhistorique
  • Concevoir puis mener un projet de recherche appliquée ou fondamentale en Préhistoire ayant vocation à être ensuite publié
  • Connaître le cadre chronologique et environnemental correspondant à l’évolution de l’Homme
  • Connaître les systèmes économiques des sociétés de chasseurs, cueilleurs, collecteurs

  • Etablir, puis analyser une base de données
  • Savoir distinguer la méthode hypothético-déductive de la méthode naturaliste
  • Connaître les concepts et méthodes des Systèmes d'Information Géographiques
  • Connaître les principaux contextes chrono-culturels (des premières cultures à l'époque moderne) ayant livré des vestiges d'hominines
  • Savoir mobiliser les méthodes de l'archéologie de terrain
  • Appréhender le concept de schéma et de chaîne opératoire
  • Maîtriser la notion de géo-morpho-topographie des sites archéologiques
  • Maîtriser les paramètres de la fracturation des roches dures aptes à la taille
  • Posséder un minimum de notions en paléogéographie pour l'Europe pléistocène
  • Conduire une opération de recherche archéologique
  • Posséder un minimum de notions en paléogéographie pour l'Asie et les "nouveaux mondes" pour le Pléistocène et la transition avec l'Holocène
  • Connaître les grandes étapes de l'histoire de la discipline (épistémologie)

Organisation pédagogique

le mode de fonctionnement de l'UE est présenté au début des enseignements

Contrôle des connaissances

L'évaluation consiste en une soutenance publique sur la base d'un mémoire remis fin mai (pour la 1ère session) ou début juillet (pour la session 2). Que ce soit en 1ère ou en 2nde session, l'oral consiste en une présentation par l'étudiant (15 minutes) + 15 minutes de commentaires par l'équipe d'encadrement, 15 minutes de questions ou d'échanges avec le jury permanent, voire le public + 15 minutes de délibération à  huis-clos. Les dates de la 1e session sont fin juin, la 2nde session vers la mi-juillet.

En terme de coefficient de note, le mémoire s.s. compte pour 0,8, la partie orale de la soutenance pour 0,2, 1ère ou 2nde session.

La grille de notation est précisée dans un document annexe.

Lectures recommandées

l'ensemble des références bibliographiques est communiqué au début des enseignements

Responsable de l'unité d'enseignement

Jacques Jaubert

Enseignants

la composition de l'ensemble de l'équipe pédagogique est communiquée au début des enseignements