• Université
  • Formation

AMI CMA : 5 projets lauréats pour l'université de Bordeaux

Mise à jour le :

En tant que porteuse ou partenaire, l'université obtient une dotation totale de plus de 16 millions d’euros qui financera 4 projets dans la catégorie « dispositifs de formation » et 1 projet dans la catégorie « diagnostic du besoin en formation ».

Photo : © geralt - pixabay.com
© geralt - pixabay.com

L’AMI « Compétences et métiers d’avenir » a été lancé dans le cadre du plan national France 2030 dont l’objectif est de préparer la France de demain par des choix d’investissements stratégiques majeurs au service des citoyens et d’une ambition écologique forte. Il s’agit de mieux produire, de mieux vivre et de mieux comprendre le monde. Il s’agit aussi de rattraper le retard de la France dans certains secteurs historiques et de créer de nouvelles filières porteuses d’avenir.

C’est avec une très grande satisfaction que l’université de Bordeaux a appris ces résultats. L’université de Bordeaux est en effet le premier établissement d’enseignement supérieur en nombre de projets portés sur la deuxième vague. Je tiens à souligner la belle dynamique collective que ces projets ont engendré sur des thématiques porteuses d’avenir. Je tiens également à souligner la grande qualité de l’accompagnement des porteurs et de leurs équipes par les services de l’université (DiPSi, MAPI et DIPE). Avec les projets lauréats de la première vague, l’université dispose ainsi d’un levier financier puissant pour accompagner la transformation de l’offre de formation et ainsi se positionner avec ses partenaires privilégiés comme établissement moteur à l’échelle nationale sur ces thématiques.

Pascal Lecroart, Vice-président formation et vie universitaire et coordinateur de l’ensemble des projets à l’échelle de l’université de Bordeaux

4 lauréats dans la catégorie « dispositif de formation »

Projet UB 2030 Cap ELENA

Thématique : électronique

Contacts : Noëlle Lewis et Cristell Maneux

Porteur : université de Bordeaux

Partenaires du consortium : Université de Bordeaux, Université de Limoges, Université de Poitiers, Université de Pau et des Pays de l'Adour, Bordeaux INP, ESTIA, Région Académique Nouvelle Aquitaine, I2S - Innovative Imaging Solutions, EXXELIA, Symbiose, EMS Factory, COFIDUR EMS, SERMA Group, Cap'tronic, Inovelec, FEDD

Partenaires soutien au projet : Région Nouvelle-Aquitaine, ADAIAQ

Contenu : l’université de Bordeaux et ses partenaires du projet CAP ELENA ont établi un diagnostic de l’adéquation entre l’offre et la demande de formation en électronique en Nouvelle Aquitaine. Sur la base de ce diagnostic, CAP ELENA vise à dynamiser l’offre de formation existante sur le territoire, en cohérence avec les 4 objectifs de France 2030 :

  • adapter l’offre de formation initiale et renforcer l’attractivité de la filière pour accroître le vivier de recrutement ;
  • développer massivement la formation par alternance pour favoriser l’insertion et améliorer l’articulation entre l’enseignement et l’industrie ;
  • investir dans les infrastructures, les équipements et les ressources humaines dédiées à la formation, en favorisant au maximum les logiques de mutualisation ;
  • développer, transformer et rendre plus visible l’offre de formation continue en soutenant les innovations pédagogiques.

Projet UB 2030 Cap IA

Thématique : intelligence artificielle

Contact : François Clautiaux

Porteur : université de Bordeaux

Partenaires du consortium : Université de Bordeaux, Bordeaux INP, AIO, Suez Eau France - le LyRE, COAPI, Connectiv-IT, Proditec, Techview, Idmog SAS - Fieldbox, CAP2020 Consult

Partenaires soutien au projet : Région Académique Nouvelle-Aquitaine, Centre Inria de l'Université de Bordeaux, Aerospace Valley, Aquitaine Robotics, CATIE

Contenu : sur la base d’un diagnostic partagé, le projet CAP IA vise à aller bien plus loin que l’offre de formation existante à travers, notamment, des modalités pédagogiques innovantes (dont un Tiers Lieu pour les données) et en s’appuyant sur les forces mobilisables sur le site (chercheurs CNRS et INRIA notamment). Les trois leviers pour la massification de cette future offre de formation sont :

  • Le renforcement de l’offre de formation en IA et robotique autonome, au niveau master et doctorat ;
  • L’amélioration de l’attractivité de ces formations à destination du public BAC-3 / BAC+3. L’objectif est de consolider la demande pour les formations en licence ;
  • Le renforcement du lien formations - entreprises Ces formations prépareront les apprenants à cinq grands types de métiers : ingénieur / chercheur en intelligence artificielle, data scientist, ingénieur en recherche opérationnelle, ingénieur et technicien robotique. Les compétences développées s’inscriront en cohérence avec les besoins de ces métiers.

Projet UB 2030 Cap Santé numérique

Thématique : santé numérique

Contact : Rodolphe Thiebaut

Porteur : université de Bordeaux

Partenaires du consortium : Université de Bordeaux, CHU Bordeaux, IQVIA, Simforhealth, GIP ESEA, AFNOR

Partenaires soutien au projet : Université McGill, Région Nouvelle-Aquitaine, Inserm, Inria, ALLIS-NA, Digital Aquitaine

Contenu : le projet UB2030 CAP Santé numérique a pour ambition de proposer plusieurs dispositifs innovants de formation dans le domaine de la santé numérique. L’ambition est triple : acculturation, spécialisation et reconversion. Ce programme répond à :

  • une nécessité d’enrichir l’offre de formation actuelle par des contenus de base en santé numérique ;
  • un besoin majeur sur le marché de l’emploi de professionnels spécialisés en sciences de données et dans l’évaluation des dispositifs médicaux numériques.

En mettant en œuvre des approches innovantes (simulations, apprentissage par renforcement), ce programme se veut exemplaire à l’échelle nationale.

Projet ARCliMeD

Thématique : santé numérique

Contact : Damien Le Nihouannen

Porteur : université de Franche-Comté

Partenaires du consortium : Université de Franche-Comté, Université de Bordeaux, Université de Grenoble, Université de Lille, Université de Lyon, Université de Montpellier, Université de Nîmes, Université de Nancy, Université de Paris-Saclay, Université de Rennes, Université de Tours, EUROPHARMAT, SNITEM, Inserm

Contenu : structurer une offre de parcours de formation pour les affaires réglementaires et cliniques afin de faciliter et accélérer l’accès au marché des dispositifs médicaux.

1 lauréat dans la catégorie « diagnostics du besoin en formation »

Projet DACSO

Thématique : produire le premier avion bas carbone

Porteur : Aerospace Valley

Partenaires du consortium : Bordeaux INP, Alliance ISAE Nouvelle-Aquitaine, ISAE SUPAERO, Aerocampus Aquitaine, Montpellier Business School, Toulouse Business School, Campus des Métiers Occitanie, Campus des Métiers Nouvelle Aquitaine, Campus des Métiers Aerocampus, Université de Bordeaux - Evering, Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, ISSAT, Tarmaq, Université Pau Pays de l’Adour, NAASC, Airbus, Thales, Safran, Dassault, BDO Advisory – Le BiPE, UIMM Occitanie Métallurgie, UIMM Nouvelle Aquitaine Métallurgie, INSEE Statistiques, GIFAS, Aerospace Valley, Région Occitanie, Région Nouvelle-Aquitaine, DREETS Occitanie, DREETS Nouvelle-Aquitaine

Contact université de Bordeaux : Franck Cazaurang

Contenu : réaliser un diagnostic des besoins de compétences sur toute la chaîne de production du premier avion bas carbone : design aeronef (cols blancs), usine de production, MRO maintenance (cols bleus).

Mots clés