Ingénieur d'études en CDD, Chargé de la coordination territoriale (F/H), BAP J

Informations

Corps
Ingénieur d'études en CDD
Profil / Intitulé du poste
Chargé de la coordination territoriale (F/H)
Branche d'activité ou discipline
BAP J
Catégorie
A - IGE
Lieu de travail
Talence
Type d'emploi
BIATSS-ITRF.
Contractuel
Structure
Pôle Communication et vie institutionnelle.
Detail de l'affectation:
Direction des affaires publiques et des directions
Date d'ouverture et de fermeture du registre
Du 27/10/20 au 26/11/20
Date de prise de fonction
01/01/21
Durée
12 mois renouvelable
Quotité de travail
100 %

Description de l'offre

Dans le cadre de la contractualisation de la convention de la coordination territoriale, de nouvelles actions sont à coordonner aux bénéfices des établissements signataires (université de Bordeaux, Bordeaux INP, Sciences Po Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, La Rochelle Université, Bordeaux Sciences Agro, Université de Pau et des Pays de l’Adour).

Les grandes aires urbaines dotées de formations supérieures concentrent 63% des 15-19 ans et constituent le vivier principal de futurs étudiants. L’ancrage de l’enseignement supérieur dans d’autres territoires (La Rochelle, Périgueux, Agen, Mont-de-Marsan, Bayonne…) compense en partie cet effet de concentration. Toutefois cet ancrage doit être renforcé et dynamisé, pour favoriser un accès équitable à l’enseignement supérieur et renforcer les équilibres territoriaux. Il s’agit d’appuyer sur des dynamiques territoriales ciblées, seules en mesure de permettre la prise en compte de problématiques géographiques, économiques, sociales et culturelles.

Cet objectif stratégique et transverse passe par la volonté et la nécessité de faire plus et mieux ensemble sur les territoires ; non seulement entre acteurs de l’enseignement (supérieur et secondaire), mais aussi avec les autres parties prenantes (partenaires socio-économiques, collectivités locales, associations…).

L’université de Bordeaux assure le portage de cette action avec l’intégration au sein de la direction des affaires publiques et des territoires est chargée de développer, structurer et coordonner les échelles territoriales pertinentes en matière d’enseignement supérieur des écosystèmes afin de répondre aux besoins des territoires par des propositions en offre de formation notamment.

Le chargé.e de coordination territoriale (F/H) aura pour mission de développer, structurer et coordonner les échelles territoriales pertinentes en matière d’enseignement supérieur en :

  • créant les conditions d'une coordination renforcée sur les territoires en Nouvelle-Aquitaine sur le modèle des campus délocalisés par un ancrage renforcé en la faveur d’une dynamique et d’un équilibre territorial ;
  • ciblant et en prenant en compte les objectifs et enjeux territoriaux entres les différents parties prenantes (Enseignement, Enseignements supérieur, collectivités, monde socioéconomique) ;
  • animant l'ESR aux échelles territoriales : développement économique, apport socio-culturel des étudiants et personnels.
  • La réalisation d’un diagnostic et d’une cartographie permettant l’élaboration d’une feuille de route partenariale car au-delà de l’initiation, la personne recrutée devra coordonner, suivre et évaluer le développement territorial.

Descriptif des missions:

  • Participer à la définition des orientations stratégiques et plans d’actions :
    • Comprendre et problématiser les spécificités et des enjeux d'un territoire sur la territorialisation et répondre aux besoins spécifiques notamment en matière d’offre de formation
    • Comprendre et problématiser les parties prenantes signataires de la convention de coordination territoriale Traduire en plan d'action
    • Concevoir et mettre en œuvre des actions en direct mais aussi en suivre la mise en œuvre en s’appuyant sur des relais locaux.
  • Impulser et mobiliser des réseaux, des acteurs et des partenariats publics et privés à différentes échelles territoriales (ex région aquitaine) visant à territorialiser l’offre de formation et renforcer la cohésion territoriale ;  
  • Assurer l’interface entre les parties prenantes en interne aux établissements concernés et les partenaires extérieurs ;  
  • Installer des interfaces ou des conseils de site en faisant le lien avec les écosystèmes d’acteurs (prise en charge logistique dans la mise en œuvre puis s’appuie sur des relais avec soutien pour coordination et animation) ;   
  • Apporter un appui au Comité Opérationnel dans l’animation et la coordination avec les établissements partenaires ;
  • Impulser, accompagner et diffuser des expérimentations ;
  • Produire des notes, des rapports et des synthèses et rapporter régulièrement à sa hiérarchie afin d’évaluer les impacts de la mission ;
  • Nombreux déplacements à prévoir afin d’assurer une relation de proximité sur le territoire et une veille et une cohérence des politiques menées au niveau local et régional.

Compétences attendues:

Diplôme exigé ou niveau de qualification : Bac +4 minimum.

Savoirs :

  • Fonctionnement des établissements d’enseignements supérieur et de recherche, des acteurs de l’enseignement, des institutions publiques territoriales
    • Méthodes de conduite de projet
    • Développement territorial

Savoir-faire :

  • Constituer et animer des groupes de travail techniques et des réseaux
    • Produire des analyses, des synthèses et des tableaux de bord
  • Mobiliser des sources d’information et de veille autour de la thématique ; mobiliser des méthodes d’expérimentation
  • Travailler en collaboration avec les interlocuteurs internes et externes
  • S’appuyer sur des expertises internes pour développer des offres de formations en cohérences avec la stratégie des partenaires 
    • Etre en capacité d’exercer une coordination fonctionnelle
    • Etre force de proposition dans la conception et la mise en place de nouveaux dispositifs
    • Etre en capacité de comprendre les politiques publiques et de les expertiser
    • Savoir sensibiliser et faire adhérer

Savoir-être :

  • Excellent relationnel
  • Autonomie
  • Organisation et Rigueur
  • Loyauté / confidentialité 
  • Sens de la communication
  • Intérêt pour l’enseignement supérieur et la recherche ainsi que pour les sujets sociétaux.

Le cas échéant, expériences demandées :

Expérience de l’ingénierie et de la gestion de projet.

Une expérience professionnelle dans le périmètre de l’enseignement et/ou du développement territorial serait un véritable atout.

Modalités de candidature

CV et lettre de motivation à envoyer jusqu'au 25 novembre 2020 inclus à :

recrutement@u-bordeaux.fr

ou directement par le bouton "postuler"

Rémunération

A partir de 1733 € bruts par mois selon la grille des agents contractuels de catégorie A Ingénieur d'études de l'université de Bordeaux et selon expérience

Mots clés :

Mise à jour le 27/10/2020

Contact

Jérôme FAURE