Mémoire Recherche Archéothanatologie

Informations

Langue d'enseignement : Français
Crédits ECTS: 27

Programme

Cet enseignement comporte un stage :

  • Type de stage : Stage de fin d'études
  • Nombre de semaines de stage : 17
  • Modalité de suivi du stage :
    Réunion en début de stage avec l'ensemble des enseignants-chercheurs, des encadrants de stage et de la promotion lors d'une journée commune. Sinon le stage est totalement pris en charge par les encadrants avec un suivi et une rythmicité d'encadrement relativement souple.
  • Heures d'enseignement dispensées à l'étudiant : 6 heures
  • Temps de travail personnel : 120 heures

Objectifs et compétences

Objectifs :
Mener à bien un sujet de recherche et formuler ses résultats via un mémoire et une soutenance publique. Le travail est réalisé soit au sein du laboratoire (UMR 5199-PACEA), ou dans d’autres unités ou organismes, après convention. En termes de compétences, il s'agit de savoir circonscrire une problématique scientifique, la restituer par une analyse critique, savoir élaborer une stratégie et identifier un protocole et des outils adaptés, enfin, savoir présenter ses résultats, à l'écrit et à l'oral. Le sujet de recherche est identifié en concertation avec le(s) tuteur(s) dès le semestre d'automne, voire en amont (fin de M1). Le semestre de printemps est exclusivement réservé au travail de recherche et à l'élaboration du mémoire. Une présentation de l'avancée du travail est réalisée à mi-parcours. Le(s) tuteur encadre(nt) le travail, tout en respectant une nécessaire autonomie de la part de l'étudiant.

Compétences :
  • Être responsable, à l'ère du numérique, de la maîtrise de son identité numérique, respecter la réglementation en matière de vie privée et de propriété intellectuelle.
  • Utiliser des logiciels d'acquisition et d'analyse de données propres au domaine.
  • Être sensibilisé aux questions de citoyenneté, d'éthique, et appliquer, dans son comportement et ses relations professionnelles, la déontologie propre à sa fonction.
  • Être initié au processus de production, de diffusion et de valorisation des connaissances.
  • Etre capable de communiquer des résultats à l'écrit et à l'oral
  • Savoir travailler de manière autonome
  • Développer un esprit critique envers les données existantes

  • Se tenir informé de l’actualité scientifique du domaine relatif au parcours choisi
  • Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données avec un esprit critique
  • Être autonome dans le travail
  • Faire preuve de capacités de recherche d'informations, d'analyse et de synthèse.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
  • Savoir se remettre en question, faire preuve d'esprit critique
  • S’organiser individuellement, gérer son temps et ses priorités, planifier ; s’autoévaluer
  • Comprendre et mettre en œuvre l'intérêt et les principes de la démarche de recherche et/ou recherche appliquée et/ou quantitatif et/ou qualitatif

  • Positionner un cas de figure dans les grands changements économiques, sociétaux ou événementiels de l’histoire de l’humanité
  • Mobiliser les connaissances en archéothanatologie pour identifier une sépulture
  • Adapter les stratégies d'étude aux contextes funéraires particuliers
  • Restituer les gestes et modes de dépôt à partir de l'étude taphonomique des vestiges humains
  • Interpréter les pratiques funéraires du fait sépulcral individuel à la civilisation
  • Fouiller, démonter et interpréter une sépulture

  • Avoir des connaissances de base en anthropologie sociale
  • Connaître les concepts et méthodes des Systèmes d'Information Géographiques
  • Intégrer ses connaissances en archéologie protohistorique, gallo-romaine et médiévale pour répondre à des problématiques archéothanatologiques
  • Savoir utiliser un SIG dans une problématique archéothanatologique
  • Savoir diriger une fouille d'ensemble funéraire ou autre contexte livrant des vestiges humains

Organisation pédagogique

le mode de fonctionnement de l'UE est présenté au début des enseignements

Contrôle des connaissances

L'évaluation consiste en une soutenance publique sur la base d'un mémoire remis fin mai (1ère session) ou début juillet (session 2) L'oral consiste en une présentation par l'étudiant (15 minutes) + 15 minutes de commentaires par l'équipe d'encadrement, 15 minutes de questions ou d'échanges avec le jury permanent, voire le public + 15 minutes de délibération à huis-clos. Les dates de la 1e session sont fin juin, la 2nde session vers la mi-juillet.

En terme de coefficient de note, le mémoire s.s. compte pour 0,8, la partie orale de la soutenance pour 0,2.

La grille de notation est précisée dans un document annexe (cf. pj.)

Lectures recommandées

l'ensemble des références bibliographiques est communiqué au début des enseignements

Responsable de l'unité d'enseignement

Christopher John Knusel

Enseignants

la composition de l'ensemble de l'équipe pédagogique est communiquée au début des enseignements