Physio(patho)logie mitochondriale : structure, dynamique, (dys)fonctions

Informations

Langue d'enseignement : Français
Crédits ECTS: 3

Programme

  • Heures d'enseignement dispensées à l'étudiant : 24 heures
  • Temps de travail personnel : 48 heures

Objectifs et compétences

Objectifs :
L'objectif de cet enseignement est d'apporter une vision d'ensemble de la structure, de la dynamique et des grandes fonctions mitochondriales en relation avec la physiopathologie humaine. Les points suivants seront abordés :

Relations entre le métabolisme cellulaire et la mitochondrie

Étude du rôle des supercomplexes mitochondriaux

Dynamique mitochondriale: mécanismes et pertinence physiologique

Mitochondries et neurones

Pathologies mitochondriales

Modélisation des pathologies mitochondriales a des fins de screening de médicaments.

Compétences :
  • Etre capable de communiquer des résultats à l'écrit et à l'oral

  • Maîtriser le vocabulaire propre à chaque discipline
  • Maîtriser les outils bureautiques et de traitement de données
  • Faire preuve de capacités de recherche d'informations, d'analyse et de synthèse.
  • Développer une argumentation avec esprit critique
  • Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française
  • S’organiser individuellement, gérer son temps et ses priorités, planifier ; s’autoévaluer
  • Se servir aisément de la compréhension et de l’expression ecrites et orales en anglais.
  • Lire et comprendre, dans sa globalité, un document scientifique et technique dans une langue étrangère

  • Utiliser les outils d'analyse statistique, de visualisation et de modélisation dans le but de décrire le fonctionnement et la régulation des réseaux métaboliques en utilisant les bases de données dédiées.
  • Développer une approche intégrative (des gènes jusqu'aux métabolites) pour analyser le contrôle et la régulation des voies métaboliques dans des conditions physio(patho)logiques.
  • Exploiter des informations structurales issues de prédictions ou d'expériences pour comprendre la fonction des biomolécules dans un contexte cellulaire.
  • Utiliser des techniques courantes de biochimie (concernant entre autres les acides nucléiques, les lipides et les protéines) : méthodes de séparation et de purification ; analyse spectrophotométrique ; méthodes de dosages ; mesure d’activité enzymatique.
  • Connaître les composants moléculaires (lipidiques et protéiques), les mécanismes de biogenèse et les propriétés physicochimiques des membranes afin de comprendre leur rôle dans les échanges intra et inter cellulaires ainsi que dans les transductions d'énergie.
  • Comprendre les principes physiques et les méthodes utilisées pour l'acquisition de données structurales afin de porter un œil critique sur la nature et la fiabilité des informations que l'on peut tirer de structures élucidées ou de modèles structuraux des biomolécules.

  • Exploiter les savoirs théoriques et techniques liés aux manipulations génétiques permettant de modifier le niveau d'expression, l'adressage et/ou la structure d'une protéine d'intérêt afin d'en étudier les fonctions à l'échelle de la molécule, de la cellule ou de l'organisme.
  • Mettre en œuvre les savoirs et les outils de la biologie cellulaire permettant de localiser des biomolécules in vivo afin d'en étudier la fonction et leurs interactions.

Organisation pédagogique

le mode de fonctionnement de l'UE est présenté au début des enseignements

Contrôle des connaissances

Session 1:

- une épreuve écrite terminale de 3 heures sur la base d'article(s)

Session 2:

- épreuve orale ou écrite (durée 3 hrs) suivant les effectifs

Note éliminatoire: < 6/20

Compensation inter-semestres autorisée

Lectures recommandées

l'ensemble des références bibliographiques est communiqué au début des enseignements

Responsable de l'unité d'enseignement

Patrick Paumard

Enseignants

la composition de l'ensemble de l'équipe pédagogique est communiquée au début des enseignements