Sédimentologie littorale et profonde

Informations

Langue d'enseignement : Français
Crédits ECTS: 6

Programme

  • Heures d'enseignement dispensées à l'étudiant : 51 heures
  • Temps de travail personnel : 102 heures

Objectifs et compétences

Objectifs :
L'objectif de cet enseignement est de faire découvrir aux étudiants les modalités des transferts sédimentaires depuis la frange littorale jusqu'aux domaines océaniques profonds en passant par le plateau continental. Cet enseignement s'appuie sur la découverte des processus physiques du transport sédimentaire sous l'influence de la houle, de la marée et des processus gravitaires. L'analyse est menée de l'échelle du grain sédimentaire à celle du système sédimentaire. Elle s'appuie également sur une présentation des techniques spécifiques d'étude (méthodes géophysiques, carottages...).

Compétences :
  • Utiliser des logiciels d'acquisition et d'analyse de données propres au domaine.
  • Etre capable de communiquer des résultats à l'écrit et à l'oral
  • Faire preuve d’autonomie et de responsabilité au service d’un projet.

  • Être autonome dans le travail
  • Maitriser le vocabulaire technique des différents enseignements
  • Rédiger des documents de travail ( rapports, notes de synthèse...) adaptés aux personnes et situations rencontrées et appropriés aux organisations et structures concernées
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
  • S’organiser individuellement, gérer son temps et ses priorités, planifier ; s’autoévaluer
  • Pratiquer l’anglais scientifique de l’un de nos champs disciplinaires

  • Maîtriser les savoirs formels et pratiques du socle des fondamentaux.
  • Mettre en oeuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; identifier les sources d’erreur ; analyser des données expérimentales et envisager leur modélisation
  • utiliser divers appareillages scientifiques de terrain et de laboratoire : dans les domaines de la topographie et de la cartographie, de la télédétection, de la géophysique, de la géochimie et de la sédimentologie, de la pétrographie
  • utiliser les outils mathématiques (dont les outils statistiques) pour les sciences de la terre

Organisation pédagogique

le mode de fonctionnement de l'UE est présenté au début des enseignements

Contrôle des connaissances

session 1

Épreuve écrite finale de 1h30 (coef. 06)

rapport (coef.0.4)

session 2

Epreuve écrite finale de 1h30 ou oral selon l'effectif (coef 0.7)

report de la note de rapport (coef. 0.3)

Lectures recommandées

l'ensemble des références bibliographiques est communiqué au début des enseignements

Responsable de l'unité d'enseignement

Jean-Luc Schneider

Enseignants

la composition de l'ensemble de l'équipe pédagogique est communiquée au début des enseignements