UE Industrialisation et procédés

Informations

Langue d'enseignement : Français
Crédits ECTS: 8

Programme

  • Heures d'enseignement dispensées à l'étudiant : 80 heures
  • Temps de travail personnel : 120 heures

Objectifs et compétences

Objectifs :
transfert, adaptation et mise en application des données du développement en vue de la production du médicament à grande échelle.

Cette UE « cœur de métier » se décompose en deux grands chapitres :

A) Définition et description des procédés pharmaceutiques, opération unitaire par opération unitaire, forme par forme ....

Objectif : transfert, adaptation et mise en application des données du développement en vue de la production du médicament à grande échelle.

Cette UE « cœur de métier » se décompose en deux grands chapitres :

A) Définition et description des procédés pharmaceutiques

B) Analyse et maîtrise des procédés pharmaceutiques

A) Définition et description des procédés pharmaceutiques :

Opérations unitaires du Génie pharmaco-technique et formes pharmaceutiques associées.

Formes sèches :

- Opération unitaire de broyage et micronisation.

- Opération unitaire de mélange (et analyse de la ségrégation)

- Rhéologie des systèmes granulaires et transports des poudres.

- Opération unitaire de granulation

> Aspects physico-chimiques

> Aspects procédés

- Opération unitaire de séchage, dont lyophilisation

> Aspects physico-chimiques et thermodynamiques

> Aspects procédés

- Opération unitaire de mise en gélule

> Les différents types de capsules

> Enveloppe (et subsituts)

> Critères de choix, inconvénients

> Aspects réglementaires, essais

> Produits de remplissage, formulation

> Méthodes de remplissage

> Équipements de production

- Opération unitaire de compression - R&D

> Compressiblilité

Instrumentation des machines de développement

Acquisition et traitement du signal, modélisation

> Comprimabilité

Techniques d’analyses des propriétés mécaniques

Formalismes et paramètres physiques d’interprétation, modélisations

- Opération unitaire de compression - production industrielle

> Cinématique de compression

> Organes critiques des presses industrielles et outillage

> Impact des réglages sur l’uniformité de masse et la « machinabilité »

> Automates de régulation et de contrôle des presses industrielles

> Contrôles en cours et MSP (carte de contrôle)

objectif : être autonome sur les systèmes de régulation (automatique).

- Particularité des comprimés à libération modifiée

> Systèmes matriciels

> Enrobage et pelliculage

Formes ciblant la voie pulmoraire (MDI, DPI) :

Galénique de la voie broncho-pulmonaire

Performances thérapeutiques des MDI, DPI

Rappels physico-chimiques appliqués aux MDI, DPI

Composants des MDI, DPI :

- PA micronisés

- Formules

- Dispositifs d’administration

Le process MDI

Le process DPI

Le contrôle qualité

Formes semi-solides :

- les voies d'administrations ciblées et formes galéniques correspondantes (pommades, crèmes,

gels, suppositoires, systèmes transdermiques)

- les matières premières (API et excipients)

- les macro-propriétés : textures, couleurs, écoulements, ...

- les méso-propriétés : systèmes multiphasiques, dispersés (suspensions, émulsions, mousses)

- les micro et nano-propriétés : polymorphes, cristaux liquides, micelles, ...

- les étapes de transformations (points critiques, contraintes, déviations)

- les moyens technologiques assurant ces transformations

- le scale-up et les transferts de technologies

- le suivi et la maîtrise de l’évolution du produit dans cet enchaînement (GEP, IPC)

- les outils contrôlant la qualité des MP, PSO et PF (lors de la fabrication, en stabilité, après la

distribution)

- les spécifications des IPC (maîtrise, régulation, MSP) et du QC (libération du lot et stabilité post-

fabrication)

Formes Liquides dont liquides stériles et procédés associés :

Mise en solution à l’échelle industrielle / cuves de mélange

Opérations de stérilisation par filtration et remplissage aseptique

- Média filtrants

- Conditions process de filtration,

- Tests d’intégrité et chalenge microbiologique

- Zac de classe A et CTA associée.

- Systèmes de traitement d’eau

Opérations de stérilisation par la chaleur et assurance stérilité

- Courbes de mortalité des microorganismes et modélisation

- Approche statistique de la stérilité et seuil d’acceptabilité.

- Valeur stérilisatrice.

- Biocharge initiale.

- optimisation et validation d’un cycle

- indicateurs physico-chimiques,

- indicateurs biologiques,

- prélèvements d’échantillons et contrôles microbiologiques.

- pyrogènes et absence de pyrogènes dont contrôles

- Solutés massifs et leurs spécificités

- nutrition parentérale ….

Opération de Lyophilisation

- Congélation :

Diagramme de phase de l’eau

Systèmes eutectiques / systèmes vitreux.

Propriétés thermiques des systèmes à congeler et températures critiques associées

Cinétiques de congélation et conséquence sur la texture finale

Fluides cryogéniques

Contraintes process

- Sublimation

Aspects thermodynamiques

Conditions de vide

Transferts de chaleurs et transferts de masse.

Définition et optimisation des conditions de conduite du procédé.

- Dessiccation secondaire

Aspects thermodynamiques

Transferts de chaleurs et transferts de masse.

Produits issus des biotechnologies et procédés associés :

Le défi industriel lié aux biomédicaments consiste à adapter les phases de développement galénique et d'industrialisation afin d'en assurer la production à grande échelle (et à moindre coût) à partir de l'outil industriel existant (ou faiblement transformé).

C'est pourquoi la production des biomédicament sera traitée tout au long des chapitres précédents.

En revanche, dans ce chapitre seront regroupées des moyens de fabrication spécifiques aux biotechnologies.

B) Analyse et maîtrise des procédés pharmaceutiques:

analyse de l’enchaînement et des interfaces entre les opérations unitaires du génie pharmaco-technique :

- Méthodologie d’analyse de risque (AMDEC, SPD, HACCP).

Ce chapitre est suivi de mise en application sur la base d'exemples concrets détaillés dans les chapitres correspondants, sachant que tout l'intérêt de ces méthodes repose sur la qualité de l'analyse qui sera faite sur le process.

- Détermination des points critiques

- Traitement et gestion des risques associés aux points critiques

- Qualification (QC, QI, QO, QP) des matériels associés aux procédés

- établissement des spécifications

- Validation des méthodes de production

- "In process control"

- PAT

- Maîtrise et gestion statistique des procédés

-Vérification continue des procédés.

Une des conclusions et perspectives de cette UE "industrialisation et procédés pharmaceutiques" pourrait être :

conditions à mettre en œuvre pour envisager sereinement la libération paramétrique des lots pharmaceutiques.

Compétences :
  • Être en capacité d'investir ses connaissances et aptitudes dans le cadre d'une mise en situation professionnelle.
  • Travailler en équipe dans différents contextes, y compris avec des personnes issues de disciplines différentes : s'intégrer, se positionner, collaborer, communiquer et rendre compte.
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte
  • Etre capable de communiquer des résultats à l'écrit et à l'oral
  • Se situer dans un environnement hiérarchique et professionnel, identifier ses compétences et respecter les procédures, la législation et les normes et, entre autres, les normes de sécurité, analyser les besoins de l'équipe et des usagers (ou des clients).
  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives
  • connaître les techniques de base de la gestion de projets
  • Etre capable de travailler en équipe

  • Maîtriser l'expression écrite et orale de la langue française et ses techniques d'expression
  • Maitriser le vocabulaire technique des différents enseignements
  • Maitriser les outils informatiques bureautiques
  • S'insère dans une équipe opérationnelle, gère efficacement les échanges d'information, participe à l'organisation et la répartition des tâches, à la prise de décision,
  • Collecter des données
  • Faire preuve d’esprit critique

  • d’évelopper une vision globale d’un procédé de production pharmaceutique
  • identifier les points critiques des procédés de fabrication, connaître les moyens de les mettre sous contrôle et de les maîtriser
  • anticiper sur les risques affectant le produit, le patient, le personnel, l’environnement, la viabilité économique
  • définir, en cas de problème, la causalité en terme de formule, équipement et/ou conduite de procédé
  • faire des choix très rapides d'intervention sur les procédés (arrêt de la production, modification d’un paramètre critique, …)
  • conseiller, guider accompagner ses subordonnées ; mais aussi de les comprendre et de reporter l’information du terrain vers la hiérarchie
  • dialoguer avec l’assurance qualité, les fournisseurs, les inspecteurs, la maintenance, …
  • mettre en place les tests permettant de maîtriser la qualité d’un procédé
  • comprendre et s’adapter aux évolutions technologiques, réglementaires, scientifiques en lein avec les procédés.
  • Savoir traiter, analyser et interpréter des données qualitatives et quantitatives, dans des contextes variés.
  • Appliquer une démarche statistique au traitement des données expérimentales
  • Comprendre les phénomènes physiques induits par les procédés d’élaboration
  • d’avoir une vision très précise de chaque étape de production d’une forme pharmaceutique donnée
  • choisir le bon équipement (mélangeur, système de pesée…) pour un résultat optimal
  • Encadrer des qualifications et validations de procédés
  • Comprendre et utiliser les bases de probabilités et statistiques
  • utiliser les statistiques et employer les bons tests dans le cadre des validations, interpréter et exploiter les résultats et données statistiques

  • Maitriser le contenu du module 3 du CTD en lien avec le paramétrage des procédés
  • Maitriser les référentiels de maîtrise de la conception (ICH Q_) et le lien avec le paramétrage des procédés

Organisation pédagogique

le mode de fonctionnement de l'UE est présenté au début des enseignements

Contrôle des connaissances

Les conaissances en lien avec cette UE seront essentiellement évaluées par un examen terminal. Cet examen reprendra quelques questions de cours, mais surtout, des exercices et problèmes concrets sur lesquels les étudiants devront argumenter (cas d'enregistrement de procédés de granulation obtenus avec des matières premières de caractéristiques différentes et reflexion sur les conditions de paramétrage du procédé en prnant en compte ces différences ......).

Une part de contrôle continue sera également considérée en lien avec la restitution des études de cas proposées aux étudiants.

Lectures recommandées

l'ensemble des références bibliographiques est communiqué au début des enseignements

Responsable de l'unité d'enseignement

Vincent Mazel

Enseignants

la composition de l'ensemble de l'équipe pédagogique est communiquée au début des enseignements