Bloc B-Transduction du signal + Génomique

Informations

Langue d'enseignement : Français
Crédits ECTS: 6

Programme

  • Heures d'enseignement dispensées à l'étudiant : 52 heures
  • Temps de travail personnel : 100 heures

Objectifs et compétences

Objectifs :
- Partie Génomique: Stratégies pour l’obtention de différents génomes, exploration des données de génomiques. Structure des Génomes procaryotes et eucaryotes. Utilisation d’outils de bioinformatique pour la caractérisation et la comparaison des génomes.

- Partie Transduction du Signal: ce module traite des processus de signalisation, médiés par des récepteurs, qui donnent à la cellule une représentation symbolique

de son environnement. Par des exemples précis, il décrit les modalités générales par lesquelles ces signaux perturbent l'homéostasie cellulaire et imposent un changement pour ajuster l'activité de la cellule aux besoins de l'organisme entier.

Compétences :
  • Connaitre les grands enjeux sociétaux et le ou les champs professionnel(s) associé(s) à la discipline
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie au service d’un projet : s’intégrer, se positionner, collaborer, communiquer et rendre compte
  • Etre capable de communiquer des résultats (ou son travail) à l’écrit et à l’oral
  • Se servir aisément de la compréhension et de l’expression écrites et orales en anglais
  • Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données propres au domaine
  • Se situer dans un environnement hiérarchique et professionnel, identifier ses compétences et respecter les procédures, la législation et les normes et, entre autres, les normes de sécurité, analyser les besoins de l’équipe et des usagers (ou des clients).
  • Être responsable de ses actions et pratiques, lors des prises de décision, lorsqu’elles touchent l’homme, la biodiversité, l’environnement et la société.
  • Rédiger des devoirs de synthèse
  • Appréhender la notion d’évolution biologique et pouvoir faire face à des positions créationnistes ou fixistes
  • Se mettre en recul d’une situation, s’auto-evaluer et se remettre en question pour apprendre

  • S'organiser individuellement, gérer son temps et ses priorités
  • Faire preuve de capacité d'abstraction
  • Savoir communiquer dans son domaine de spécialité
  • Faire preuve de capacités de recherche d’informations, d’analyse et de synthèse
  • Développer une argumentation avec un esprit critique
  • Etre autonome dans le travail
  • Identifier une question biologique à partir d'observations
  • Formuler une hypothèse biologique
  • Proposer un schéma expérimental pour tester une hypothèse
  • Analyser, critiquer et interpréter des résultats expérimentaux
  • Maîtriser et savoir utiliser de façon adéquate le vocabulaire scientifique spécifique
  • Faire preuve de déontologie dans la production de documents scientifiques : citer ses sources, éviter le plagiat, respecter une charte graphique sommaire
  • Réaliser une étude : identifier et poser une problématique dans un contexte prédéfini ; construire et développer une argumentation ; interpréter les données et les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements
  • Se remettre en question, faire preuve d’esprit critique, débattre, controverser et/ou défendre ses idées.
  • Connaître la gestion de projet : définir les objectifs et le contexte, identifier les ressources, lister ou réaliser (selon le niveau) les actions et prévoir ou évaluer (selon le niveau) les résultats
  • Etre en capacité d’apprécier les limites de validité et les conditions d’application d’un modèle
  • Se servir aisément de la compréhension de l’écrit et de l’oral en anglais
  • Se servir aisément de l’expression écrite et orale en anglais
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées en anglais pour documenter un sujet
  • Savoir traiter l’information en anglais quelle que soit la nature du support (vidéo, audio, écrit, représentation graphique…)
  • Mobiliser les ressources de formation à distance

  • Avoir acquis des connaissances sur les bases moléculaires de l'unité, de la diversité et de l’évolution du vivant.
  • Savoir appréhender les bonnes pratiques de laboratoire, d'hygiène et de sécurité, gestion des déchets.
  • Etablir une démarche expérimentale sur des organismes facilement manipulables
  • Utiliser des logiciels d’acquisition, de visualisation et d’analyse de données propres au domaine
  • Appréhender le fonctionnement de systèmes physiologiques à tous les niveaux de complexité structurelle du niveau moléculaire à l'organisme entier
  • Savoir appréhender la biochimie structurale élémentaire des biomolécules.
  • Expliquer les relations macromolécules-structures chez des structures cellulaires simples (procaryotes et eucaryotes)

  • Etre capable d’utiliser des outils mathématiques nécessaires à l'analyse, à la compréhension et à la modélisation de phénomènes biologiques simples. Avoir acquis les bases méthodologiques en probabilités et en statistiques pour leurs applications aux sciences du vivant.
  • Connaître la structure et la réactivité des molécules organiques.
  • Manipuler les concepts de concentration et préparer des solutions ( dilution, ...)

Organisation pédagogique

le mode de fonctionnement de l'UE est présenté au début des enseignements

Contrôle des connaissances

SESSION 1 : GENOMIQUE et TRANSDUCTION SIGNAL : EPREUVES SEPAREES

- GENOMIQUE : examen terminal écrit (1h30) : coef 1

- TRANSDUCTION du SIGNAL : contrôle continu (TP, TD et cours) : coef 0.5 / examen terminal écrit (1h30) : coef 0.5

SESSION 2 : GENOMIQUE et TRANSDUCTION SIGNAL : EPREUVES SEPAREES

- GENOMIQUE : examen terminal écrit (1h30) ou oral selon effectif : coef 1

- TRANSDUCTION du SIGNAL : examen écrit (1h30) : coef 0.5 / report des notes CC : coef 0.5

Lectures recommandées

l'ensemble des références bibliographiques est communiqué au début des enseignements

Responsable de l'unité d'enseignement

Guillaume Drutel

Enseignants

la composition de l'ensemble de l'équipe pédagogique est communiquée au début des enseignements