Stages à l'étranger

L'Université de Bordeaux permet à ses étudiants d'effectuer leurs stages à l'étranger, quelque soit la discipline étudiée.

Avant votre départ à l'étranger

Tout étudiant partant en stage à l'étranger est fortement invité à prendre contact avec son bureau mobilité internationale qui accompagne l'ensemble de la communauté étudiante dans ses démarches administratives (renseignements pratiques, bourses,…) pour tout type de mobilité à l'étranger.
En étant enregistré(e) dans la base de données de la Direction des Relations Internationales, cela vous permet :

  •    de prétendre à une demande d'aide financière;
  •    d’être contacté en cas de problème à l’étranger durant votre séjour (crises, attentats, catastrophes naturelles,…).

Étapes à suivre une fois votre stage trouvé :

1- Contacter votre référent stage pour établir votre convention de stage. Attention, vérifiez tout d'abord que la destination dans laquelle vous souhaitez vous rendre n'est pas une zone à risque : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/
2- Remplir le formulaire en ligne et le transmettre à la Direction des Relations Internationales.

Téléchargez vos guides pour tout savoir sur la mobilité à l'étranger :

La protection sociale

Stage se déroulant dans l'Espace économique européen

L’étudiant se rendant dans un Etat membre de l’Union Européenne doit se munir de la carte européenne d’assurance maladie délivrée par son organisme français d’affiliation pour la prise en charge de ses soins maladie /maternité.
Vous devez vous faire délivrer la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) auprès de votre caisse d'affiliation (LMDE, Vittavi ou la Caisse primaire d'assurance maladie).

Stage au Québec

Si vous êtes de nationalité française, téléchargez le formulaire spécifique SE401Q 104, faites-le viser par la Direction des relations internationales et remettez-le à votre secrétariat pédagogique avec votre fiche de liaison.

Vous pouvez aussi prendre rendez-vous au 3646 auprès de la CPAM la plus proche de votre lieu de résidence de façon à repartir avec le formulaire SE401Q104 validé par l'agent d'accueil.

Dans tous les autres cas

Compte tenu du coût élevé des soins médicaux dans la plupart des pays hors Union Européenne, il est fortement conseillé de souscrire une assurance privée ou de s'orienter vers l’assurance maladie volontaire de la Caisse des Français de l’Etranger.

Couverture accidents du travail / maladie professionnelle

Quel que soit le pays de destination

Avant le départ en stage, vous devez transmettre à votre secrétariat pédagogique l'attestation d'affiliation à la sécurité sociale (LMDE, VITTAVI, SNCF, CPAM...) ainsi qu'une copie de la convention de stage signée par toutes les parties.

Tout accident survenant au cours d'un tel stage pourra être considéré, le cas échéant, comme un accident du travail et pris en charge selon la législation française. Les formalités de déclaration d'accident devront être respectées : l'organisme ou l'entreprise d'accueil établit la déclaration d'accident et l'adresse à la CPAM dans les 48 heures accompagné de la convention de stage et de l’attestation de droit.

Rapatriement

En cas de nécessité de rapatriement lors d'un stage effectué à l'étranger, le rapatriement n'est pas couvert par l'Université. Il relève de la responsabilité personnelle des étudiants d'avoir souscrit une assurance spécifique pour couvrir ce risque. Cette assurance spécifique est fortement recommandée pour tout départ en stage à l'étranger.

Formulaire CNIL

Pour tout stage à l'étranger, vous devez télécharger le formulaire "Personal data collection form" et l'adresser à votre tuteur professionnel. En accord avec la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), ce formulaire permet à votre tuteur professionnel de déclarer s'il autorise ou pas l'Université à réutiliser ses coordonnées en vue de constituer un fichier des tuteurs susceptibles d'accepter de futurs étudiants en stage à l'étranger.

Les conseils du Ministère des affaires étrangères et du développement international

Le Ministère des affaires étrangères et du développement international déconseille certaines destinations : consulter les pages "Conseil aux voyageurs".

Le Consulat général de France assure la défense et la protection des ses ressortissants. S’inscrire au registre des Français établis hors de France et solliciter une carte consulaire est une démarche volontaire gratuite qui permet au consulat d'avoir connaissance de la présence sur le territoire de ressortissants français.

Afin d’améliorer son dispositif de réponse aux situations de crise, le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et du développement international a conçu Ariane, un service en ligne permettant aux Français qui le souhaitent de déclarer gratuitement et facilement leurs voyages à l’étranger.

Mise à jour le 17/01/2020

DRI Campus de Talence

Anna Gerykova

05 40 00 83 33
Contacter par courriel