Oceanographie Chimique

Informations

Langue d'enseignement : Anglais
Crédits ECTS: 6

Programme

  • Heures d'enseignement dispensées à l'étudiant : 51 heures
  • Temps de travail personnel : 102 heures

Objectifs et compétences

Objectifs :
L'enseignement d'océanographie chimique a pour objectif d'apporter les notions fondamentales et approfondies en chimie océanographique, plus spécifiquement de décrire la chimie de l’eau de mer et présenter les processus qui déterminent cette chimie. Il s’agira de proposer une approche quantifiée des processus de transferts de matière aux interfaces ainsi que l’interaction avec la biosphère océanique et de préciser les processus (bio)géochimiques responsables de la modification de ces transferts dans le temps et dans l'espace. Les enseignements magistraux abordent les notions concernant la composition chimique de l'eau de mer, les apports de matériel dissous et particulaire à l'océan, le cycle des éléments dans l'océan, les gaz dans l'eau de mer et les échanges océan-atmosphère, les conditions redox dans l'océan, l'intérêt et l'utilisation des isotopes stables et radioactifs, le transfert particulaire de matériel entre la surface océanique et les sédiments, le transfert croûte océanique/mer. Les cours sont complétés par une sortie de terrain dans le domaine côtier avec prélèvement d'échantillons, ainsi que des séances de travaux dirigés et travaux pratiques au cours desquels les échantillons recueillis sont analysés.

Compétences :
  • Se situer dans les différentes perspectives d'insertion professionnelle relatives à son champ disciplinaire.
  • Être en capacité d'investir ses connaissances et aptitudes dans le cadre d'une mise en situation professionnelle.
  • Utiliser des logiciels d'acquisition et d'analyse de données propres au domaine.
  • Être responsable de ses actions et pratiques, lors des prises de décision, lorsqu'elles touchent l'homme, la biodiversité, l'environnement et la société.
  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale
  • Se mettre en recul d’une situation, s’auto évaluer et se remettre en question pour apprendre
  • Etre capable de communiquer des résultats à l'écrit et à l'oral
  • Faire preuve d’autonomie et de responsabilité au service d’un projet.
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet en lien avec l’Environnement: s’intégrer, se positionner, collaborer, communiquer et rendre compte.

  • Être autonome dans le travail
  • Faire preuve de capacités de recherche d'informations, d'analyse et de synthèse.
  • Maîtriser l'expression écrite et orale de la langue française et ses techniques d'expression
  • Maîtrise d'au moins une langue étrangère, notamment l'anglais en vue d'une certification européenne.
  • Maitriser le vocabulaire technique des différents enseignements
  • Maitriser les outils informatiques bureautiques
  • Etre capable de concevoir des dispostifs de recueil et de traitement des données à des fins de mise en oeuvre d'une démarche ou d'intervention
  • Rédiger des documents de travail ( rapports, notes de synthèse...) adaptés aux personnes et situations rencontrées et appropriés aux organisations et structures concernées
  • Etre capable de concevoir des dispositifs de recueil et de traitement des données de manière à mettre en œuvre une démarche de recherche ou d’intervention
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
  • Développer une argumentation avec esprit critique
  • Savoir se remettre en question, faire preuve d'esprit critique
  • S’organiser individuellement, gérer son temps et ses priorités, planifier ; s’autoévaluer
  • Poursuivre par soi-même ses apprentissages ; se préparer à se former tout au long de la vie
  • Maîtriser les techniques quantitatives d’analyse de données
  • Pratiquer l’anglais scientifique de l’un de nos champs disciplinaires
  • Faire preuve d'ouverture et de curiosité intellectuelle ainsi que d'une propension à la mise en relation des savoirs et savoir-faires (généralisation, transfert) pour mener à bien une approche multi- ou transdisciplinaire sur un objet d'étude ou une thématique professionnelle.

  • Mettre en oeuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; identifier les sources d’erreur ; analyser des données expérimentales et envisager leur modélisation
  • Maîtriser les savoirs formels et pratiques du socle des fondamentaux.
  • utiliser divers appareillages scientifiques de terrain et de laboratoire : dans les domaines de la topographie et de la cartographie, de la télédétection, de la géophysique, de la géochimie et de la sédimentologie, de la pétrographie
  • Maîtriser les savoirs formels et pratiques du socle des fondamentaux
  • Mettre en oeuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale, valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux, apprécier les limites de validité du modèle, identifier les sources d’erreur.
  • Être en capacité de réinvestir les connaissances acquises dans un contexte professionnel

Organisation pédagogique

le mode de fonctionnement de l'UE est présenté au début des enseignements

Contrôle des connaissances

SESSION 1

- rapport: coef 0.2

- examen terminal écrit (1h30) : coef 0.8

SESSION 2

- rapport : report de note coef 0.2

- examen écrit (1h30) ou oral (0h30) en fonction effectifs : coef 0.8

Lectures recommandées

l'ensemble des références bibliographiques est communiqué au début des enseignements

Responsable de l'unité d'enseignement

Philippe Martinez

Enseignants

la composition de l'ensemble de l'équipe pédagogique est communiquée au début des enseignements