Dispositif de préservation de l’emploi de R&D

Afin de préserver l'emploi dans un contexte de crise sanitaire et économique difficile mais aussi pour renforcer les liens entre la recherche publique et le secteur privé, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MESRI) a obtenu dans le cadre de France Relance un budget de 300 millions d'euros dédié à la sauvegarde des emplois de R&D dans les entreprises. L’université de Bordeaux est bénéficiaire d’une enveloppe prévisionnelle de 4,7M€ à engager d’ici la fin de l’année 2021.

  • 27/05/2021

Un plan en 2 volets, répondant chacun à un objectif propre 

  • protéger les salariés en poste dans les entreprises pour qu’elles gardent leurs talents tout en boostant leur capacité d’innovation (actions 1 et 2)
  • pré-recruter les futurs talents (jeunes diplômés) qui travailleront pour la R&D des entreprises (actions 3 et 4)

Les 4 actions du plan

Actions 1 et 2

  • Un salarié d’une entreprise est partiellement affecté dans le cadre d’une collaboration dans l'un de nos laboratoires (80% du salaire est pris en charge par l'État)
  • Un salarié d’une entreprise s'engage dans une formation doctorale dans l'un de nos laboratoires (50% du salaire est pris en charge par l'État)

Actions 3 et 4

  • L’établissement de recherche embauche dans une de ses structures de recherche un jeune diplômé de niveau master qui est partiellement affecté dans l'entreprise (80% du salaire pris en charge par l'État)
  • L’établissement de recherche embauche dans une de ses structures de recherche un jeune docteur qui est partiellement affecté dans l'entreprise (80% du salaire pris en charge par l'État)
Tableau préservation emploi R&D France Relance

Dispositif à l'université de Bordeaux

Contact

Direction Innovation, Partenariats et Entreprises