Plan France Relance

Le Plan de relance vise à contrer la crise économique engendrée par le Covid-19 et à créer de nouveaux emplois. Il comporte 3 volets : l'écologie, la compétitivité et la cohésion. Les moyens consacrés par le gouvernement et l'Europe sont exceptionnels : 100 milliards d'euros, soit ⅓ du budget annuel de l'État, dont 40% financés par l'Union européenne. 6,5 milliard d'euros sont dédiés à l'enseignement supérieur, à la recherche et à l'innovation. L'université de Bordeaux en est bénéficiaire.


Projets financés dans le cadre du Plan France Relance

Panneaux photovoltaïque sur le bâtiment A33 Campus Peixotto © DEVISUBOX06 janvier 2021
Plan « France Relance » : une dotation importante pour la rénovation énergétique des bâtiments
Lire la suite

Avec la volonté d’amplifier les efforts mis en œuvre avec le plan de soutien, le Premier ministre a présenté le 3 septembre 2020 le plan France Relance, une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Ce plan est le résultat d’une large concertation nationale mise en place pour tirer les enseignements de la crise. L’objectif : bâtir la France de 2030.

Les moyens consacrés par le Gouvernement et l’Europe sont à la hauteur des enjeux : 100 milliards d’euros, soit ⅓ du budget annuel de l’État. Le plan de relance a pour vocation de susciter de nouvelles opportunités pour la jeunesse, celles et ceux qui souhaitent se reconvertir ou acquérir de nouvelles compétences. Il doit aussi permettre à la France, comme à l’Europe, de confirmer sa robustesse et son attractivité internationale. Mais, la relance est aussi, et surtout, sociétale. Solidaire, sociale et territoriale. 36 milliards d’euros sont ainsi alloués à l'objectif cohésion du plan (emploi des jeunes, aide aux plus modestes et aux collectivités territoriales, Ségur de la santé…).

> Extrait du site du Gouvernement / Plan France relance

Mise à jour le 24/03/2021