La remise du titre de Docteur Honoris Causa au professeur Newkome a été proposé par Didier Astruc, professeur de l'université de Bordeaux à l'Institut des sciences moléculaires (ISM). 

Après l’obtention de son doctorat en chimie organique à Kent State University en 1966, George R. Newkome effectue un stage post-doc de deux ans à Princeton, avant de démarrer sa carrière académique à l’université d’État de Louisiane en 1968.

En 1986, il rejoint l’université de Floride du Sud comme premier vice-président à la recherche, tout en exerçant en qualité de professeur de chimie jusqu’en 2000, date à laquelle il intègre l’université d’Akron.

Il y a été vice-président à la recherche et doyen de la Graduate School. Excellent chimiste organicien et polymériste, il est à l’origine de la chimie des dendrimères (à la découverte desquels il a participé au début des années 1980), mais aussi de leurs construction, aspects, fonctions et applications supramoléculaires.

À 75 ans, il a publié plus de 500 articles scientifiques, est l’auteur ou le rédacteur de plus d’une vingtaine de livres de recherche ou d’enseignement et d’une cinquantaine de brevets.

Il est également président de la Fondation de recherche et du Fonds d’investissement du Nord-Est de l’Ohio et membre, entre autres, de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS), de la Société royale de chimie (Royal Society of Chemistry) de l’Académie nationale américaine des inventeurs.

Il a été professeur invité  à l’Institut des Sciences Moléculaires (ISM) en 1998. Il a donné à Bordeaux de nombreuses conférences, toujours très suivies par les étudiants comme par les chercheurs.

Mise à jour le 06/12/2017