Département Sciences du vivant et de la santé

Contribuer aux grandes avancées biologiques et médicales au bénéfice du patient est l'enjeu de ce département.

© Alexander Raths - Fotolia © Alexander Raths - Fotolia

Le département Sciences du vivant et de la santé (SVS) vise à développer une recherche de niveau international qui se caractérise par une approche fondamentale et translationnelle associant recherche d’amont, dans le domaine de la biologie animale et végétale, de la pharmacologie et de la biophysico-chimie, de la recherche physiopathologique d’identification de cibles, de la recherche pré-clinique sur des modèles animaux innovants et de la recherche clinique et en santé des populations.

Le département s’attache à promouvoir le transfert de technologies et la valorisation de ses recherches.

Responsables

Directeur : Alain-Pierre Gadeau

Responsable administratif et financier : Emeric Lacroix

Chargée de projets recherche : Elodie Martin

Activités

Le département Sciences du vivant et de la santé (SVS) est composé de 35 laboratoires de recherche reconnus dans le cadre du volet recherche des contrats quinquennaux 2011-2015. Environ 80 % de ces laboratoires sont associés avec le CNRSCentre national de la recherche scientifique , l'InsermInstitut national de la santé et de la recherche médicale et l'Inra. Les 20 % restant sont formés d’équipes d'accueil.

Bien que répartis sur des sites différents (Carreire, Pessac, Talence, Villenave d’Ornon), ces laboratoires se sont structurés depuis plusieurs années en communautés de nature « disciplinaire » en 5 Structures fédératives de recherche (SFR) :

Cette structuration de la recherche a conféré aux projets scientifiques certaines caractéristiques majeures. Des projets transversaux se sont développés grâce à une complémentarité dans les compétences en recherche et des appels à projet spécifique. Cette transversalité a été très utile pour répondre avec succès aux appels à projet Investissements d’Avenir et SIRIC.

L’objectif du département est donc, d’une part, de conserver une structuration sous forme de Fédérations de recherche et, d’autre part, d’organiser des actions transversales internes et avec des équipes des 2 autres Départements.

La présence de cliniciens aux côtés des fondamentalistes a facilité les échanges entre Sciences de la santé et Sciences de la vie, favorisant ainsi le transfert rapide des acquis fondamentaux vers l'innovation médicale. Enfin, ces projets scientifiques ont bénéficié de la mise en place de plateformes technologiques mutualisées ouvertes à la recherche académique et  industrielle, bien équipées qui sont maintenant regroupées dans une 6ème SFR « Infrastructure ».

De plus, une Plateforme technologique d’innovation biomédicale en partenariat avec le CHU de Bordeaux constitue une structure de développement de nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques dans le domaine des biomatériaux, des procédés de suppléance fonctionnelle et d’investigation. Elle est articulée avec l’IHU de Bordeaux Liryc.

Par ailleurs, l'Institut européen de chimie et biologie (IECB) développe une recherche aux interfaces physico-chimie/chimie/biologie et constitue, grâce à un dispositif d'attractivité original, un incubateur de jeunes équipes articulé sur les Unités de recherche des départements SVS et Sciences et technologies.

Chiffres-clés

  • 35 laboratoires de recherche et 11 plateformes
  • 2 écoles doctorales et 516 doctorants
  • 447 enseignants chercheurs et 283 chercheurs

Unités de recherche

24 unités mixtes de recherche (UMR) et 4 équipes d'accueil (EA)

Plateformes

Écoles doctorales

Partenaires

  • Régionaux
    • Autres établissements d’enseignement supérieur du site : université Bordeaux Montaigne, Institut polytechnique de Bordeaux, Bordeaux Sciences Agro, université de Pau et des Pays de l'Adour
    • CHU de Bordeaux et établissements de santé
    • Communauté urbaine de Bordeaux, Conseil régional d’Aquitaine
    • Pôles de compétitivité (Alphanov-Route des Lasers...) et Clusters (Cluster TIC Santé...)
    • Filières professionnelles : CIVB, CEVA Santé animale
  • Nationaux
  • Internationaux
    • Partenaires du programme OENODOC, du European Neuroscience Campus Network
    • Tsukuba University et Kyoto University (Japon)
    • Université de Laval (Québec)

Mise à jour le 30/10/2017

Contact

Département Sciences du vivant et de la santé
Anaïs Cuadrado, assistante du département

Site de Bordeaux-Carreire
146, rue Léo Saignat
33076 Bordeaux Cedex

05 57 57 13 53
Contacter par courriel

Mots-clés

Recherche fondamentale, recherche translationnelle, biologie animale et végétale, pharmacologie, biophysico-chimie, recherche physiopathologique d’identification de cibles, recherche pré-clinique, recherche clinique, santé