Mohammed Ajoulou Rahmouni (debout à gauche) animant un groupe Mohammed Ajoulou Rahmouni (debout à gauche) animant un groupe

Quel projet avez-vous réalisé durant votre période de césure ?

Grâce à la période de césure, j'ai pu créer et développer mon entreprise sociale "citiZchool, l'école de leadership citoyen". La première école parallèle permettant aux jeunes de découvrir leurs vocations, d'être leaders de leur vie et acteurs de leur environnement ! Pour cela j'ai effectué un service civique inversé me permettant d'être accompagné pour la réalisation de mon projet à fort impact social.

Que retirez-vous de cette expérience ?

J'ai finalement pu réaliser un projet qui me tient à cœur, un projet qui me fait lever tous les jours avec une envie de changer le monde ! J'ai vécu l'aventure de créateur d'entreprise de service, surmonter ses challenges, connaitre les aléas du terrain et du monde professionnel. J'ai su aussi qu'il faut faire un travail continu sur soi et sur son projet pour répondre de la meilleure façon aux besoins. Finalement que dans la vie il n'y a pas d’échec et mat, chaque erreur, chaque expérience bonne ou mauvaise nous rend plus fort et nous fait avancer beaucoup plus loin.

Partir en césure vous a t-il semblé facile (accompagnement par l'université, démarches administratives...) ?

Le choix est difficile au départ. Le regard de la société et la pression des proches compliquent les choses. Une fois ce passage surmonté, le reste est facile. L'université de Bordeaux nous a accompagné sur toutes les démarches à suivre et nos professeurs ont été très favorable à cette nouvelle expérience !

Mise à jour le 20/03/2017