Pour la création d’une communauté de pratiques : retour sur la première édition du MAPI MOOT

Mardi 22 mai dernier, dans la salle Badiane du Haut-carré (campus Talence), était organisée à l’initiative de la MAPI la première édition du MAPI MOOT. Cet espace de discussion, dont l’objectif était de favoriser les échanges entre enseignants expérimentés et expérimentateurs autour d’une thématique particulière, rassembla près de 70 enseignants, enseignants-chercheurs et BIATSS.

  • 18/06/2018

Consacré pour sa première édition à la plateforme Moodle, cet événement fut l’occasion pour chaque enseignant ou personnel pédagogique présent, de partager en toute convivialité ses bonnes pratiques, ses astuces, son expérience dans l’utilisation quotidienne de la plateforme ou simplement de poser des questions sur l’emploi d’une activité ou d'une fonctionnalité spécifique. Au total, huit stands étaient proposés (en plus du stand « Conseil » de la MAPI) et permirent aux participants d’aborder des thèmes et fonctionnalités divers et variés tels que la gestion de projet, le suivi de stage, les tests et questionnaires, la recherche documentaire, le mentoring ou les badges numériques. Les intervenants comme les visiteurs furent globalement satisfaits des échanges et conseils proposés : 

 Jennifer Henry, enseignante d’anglais au collège Sciences et Technologies : « On apprend toujours quelque chose, on peut toujours l’améliorer (sa pratique de Moodle), et ces moments où l’on peut échanger avec d’autres qui font la même chose, ou qui font mieux que nous surtout, sont très enrichissants ».

 Marie Lamarche, Maître de Conférence en droit privé, Coresponsable de la Clinique du droit : « Le MAPI MOOT est un outil merveilleux pour découvrir ce qui est fait ailleurs, ou même parfois chez soi, dans sa faculté, dans sa composante ».

 Yolanda Del Amo, enseignante-chercheuse en écologie : « J’ai appris qu’il y avait plein de possibilités (sur Moodle), mais qu’il faut se former et prendre le temps de créer des contenus originaux et utiles. Ce type d’évènement permet de voir les personnes en direct, c’est plus convivial de discuter que d’essayer de cliquer ou de créer des documents sur Moodle si on n’y arrive pas tout seul ».

 Sophie Jequier, Maître de Conférences en physique et correspondante Unisciel : « Cette journée fut assez riche en échanges avec les collègues. Cela a permis d’avoir le temps de discuter autour d’actions concrètes. C’est plutôt une réussite ».

 Fort de ce premier succès, une nouvelle édition du MAPI MOOT sera proposée l’année prochaine autour de l’utilisation de la 3D dans l’enseignement « TP virtuels ». Plus d’informations vous seront communiquées prochainement.