NewDEAL : un projet au long court

Le 6 juillet dernier a eu lieu la journée de lancement de NewDEAL*. Le projet s’attache tout particulièrement à construire une vision inclusive des parcours de formation, proposant un modèle suffisamment souple pour tenir compte des besoins spécifiques de chaque étudiant.

  • 25/09/2018

Accompagner des publics à besoins pédagogiques diversifiés, sur des champs d’actions et des secteurs professionnels spécifiques, ou encore former sur des thèmes économiques, technologiques, industriels et sociétaux en forte mutation, font partie des ambitions visées par le renouvellement de l’offre de formation. Les premières propositions de projets portés par les enseignants-chercheurs des différents collèges s’inscrivent dans les quatre champs d’expérimentation Cursus pluridisciplinaires - Pédagogie pour les grands effectifs - Cursus et rythmes personnalisés – Internationalisation des cursus. L’expertise de la MAPI en matière d’approche-programme permet de concevoir un accompagnement dédié, notamment pour une formalisation des propositions en matière de compétences à acquérir par les étudiants, et de modalités pédagogiques les plus appropriées. Les premières expérimentations auront pour objectif d’éprouver la mise en oeuvre du modèle NewDEAL dès la rentrée 2019.

# Lancement prochain d'In’Pact

Par ailleurs, l’OpenLab de NewDEAL, baptisé In’Pact, se précise en terme de méthodologie de travail et d’organisation. Impliquant une équipe pluridisciplinaire d’enseignants-chercheurs, des personnels des services centraux mobilisés par la transformation de l’offre, et des étudiants engagés dans les nouveaux cursus, l’objectif est de mettre en oeuvre un ensemble de travaux visant à mesurer et comprendre les effets structurants de NewDEAL à l’échelle de l’université de Bordeaux, du site bordelais, et au plan national. Bientôt son lancement!

# Pour rappel

*NewDEAL est l’un des 17 lauréats du premier volet de l’appel à projets «Nouveaux cursus à l’université» (NCU) du Programme d’investissement d’avenir (PIA3), avec à la clé, une dotation sur 10 ans d’un montant de 9.7 M€ pour l’Université de Bordeaux, complété de 5M€ par le fonds IdEx.
Destiné à accompagner le déploiement de cursus plus fluides et appropriés aux différents besoins de la formation initiale et continue, l’approche repose sur trois piliers principaux de changement : la mise en place de programmes d’étude modulaires, le déploiement de programmes connectés à l’environnement, notamment par le développement de l’ancrage socio-économique, d’une connexion forte avec le monde de la recherche et aux prises avec les enjeux sociétaux, enfin le développement pour les étudiants d’une plus grande autonomie et d’une pleine responsabilité quant à leur projet de formation.