Le SPOC Intégrité scientifique est en ligne… en attendant le MOOC !

Proposée depuis le 1er mars 2018 sur la plateforme Moodle pour deux nouvelles sessions, la formation en ligne à l’intégrité scientifique dans les métiers de la recherche est désormais obligatoire pour l’ensemble des nouveaux doctorants des huit écoles doctorales de l’Université de Bordeaux. Ce SPOC (Small Private Online Course) a été réalisé par les professeurs porteurs du projet, Yannick Lung et Antoine de Daruvar, en collaboration avec l’équipe MAPI, et propose une grande diversité de contenus pédagogiques et de supports d’apprentissage (capsules vidéos, animations, lectures, mises en situation interactives, quiz, forums, etc.).

  • 10/04/2018

L’intégrité scientifique : une préoccupation centrale pour l’UB

Depuis la déclaration de Singapour sur l’intégrité scientifique en 2010, la communauté scientifique internationale se mobilise pour que les exigences méthodologiques et éthiques de la recherche soient plus clairement affirmées, dans un contexte où l’introduction d’une logique concurrentielle renforcée multiplie les risques de dérive. Ce renforcement de la réglementation et les enjeux de responsabilité sociale imposent la connaissance et l’appropriation des principes fondamentaux de l’intégrité scientifique, et les différents organismes de recherche en France ont à leur tour multiplié les initiatives en ce sens. Leur convergence a conduit à la signature en janvier 2015 de « la charte de déontologie des métiers de la recherche » par la CPU (Conférence des Présidents d'Universités), et plusieurs décisions ont été actées à la suite du rapport remis par le Pr. Pierre Corvol en 2016 et intitulé « Bilan et propositions de mise en œuvre de la charte nationale d’intégrité scientifique ». Les écoles doctorales doivent désormais veiller à ce que les doctorants bénéficient d'une formation à l'éthique et à l'intégrité scientifique, les établissements d’enseignement supérieur ont l’obligation de nommer un référent à l'intégrité scientifique, et l’Office français de l'intégrité scientifique (OFIS) a été installé officiellement auprès du HCERES en 2017.

 L'université de Bordeaux s'est mobilisée sur ces enjeux dès 2012 via la mise en place d’une politique globale en la matière présentée sur la page web Intégrité scientifique du site de l'établissement. Le Conseil d'administration a adopté en 2017 une Charte déontologique en matière d’activité de recherche et de valorisation, un référent Intégrité scientifique, le Pr. Jean-Pierre Savineau, a été nommé, et une formation à distance à l’intégrité scientifique a été élaborée en partenariat avec le CPU, le COMETS-CNRSCentre national de la recherche scientifique , l’InsermInstitut national de la santé et de la recherche médicale et l’INRA.

 Diffuser une culture de l’intégrité scientifique

 Ce SPOC Intégrité scientifique a pour objectif de diffuser une culture de l’intégrité scientifique au sein des établissements d’enseignement supérieur. Il s’adresse avant tout aux chercheurs et aux futurs chercheurs et vise à les sensibiliser aux grands enjeux de l’intégrité scientifique, à les alerter sur les mécanismes qui poussent aux manquements ou aux méconduites, et à les inciter à adopter une démarche critique.

 Deux enseignants, Yannick Lung, professeur de Sciences Economiques, et Antoine de Daruvar, Professeur de Bioinformatique, ont été les porteurs de ce projet de formation conçu de façon collaborative avec le soutien de la Mission d’Appui à la Pédagogie et l’Innovation (MAPI). Une équipe aux profils complémentaires a été mobilisée : chef de projet/ingénieur pédagogique, conseiller pédagogique, équipe multimédia et de développement. Plusieurs doctorants ont également été associés activement à la conception de la formation (tests utilisateurs, tournage des vidéos sur le campus bordelais, bêta-tests, etc.), et ont partagé leur point de vue sur la scénarisation et les contenus proposés.

 Une version MOOC prévue pour fin 2018

 Développée sur la plateforme pédagogique de l’Université (Moodle), cette formation est proposée sous une modalité à distance en 5 modules, dont un module introductif. Chaque module est conçu comme une succession de capsules vidéos auxquelles s’ajoutent des activités collaboratives et interactives (quiz, forum, sondage, jeux de rôle, etc.). Après une première version diffusée en 2017, ce SPOC est de nouveau disponible en version améliorée depuis le 1er mars 2018 pour les doctorants de l’Université de Bordeaux. Il a également été exporté pour diffusion dans plusieurs établissements à l’échelle nationale (Université de Strasbourg, Université de Loraine, Université d’Aix-Marseille, Université Confédérale Léonard de Vinci de Poitiers, Université de Saint-Etienne, Muséum national d’Histoire naturelle de Paris 5ème), et fera l’objet d’un MOOC sur la plateforme FUN dès le mois de novembre 2018. L’équipe MAPI et les professeurs porteurs de la formation travaillent actuellement à la conception de cette nouvelle version appelée à être diffusée plus largement en France comme à l’étranger.