Le MOOC, une « arme de formation massive » à disposition des universités

Fort d’un succès croissant ces dernières années, les cours en ligne ouverts à tous, appelés plus communément MOOC (pour « Massive Open Online Course »), se multiplient et proposent désormais une variété de formations répondant aux besoins de tous les publics. Cette nouvelle forme d’enseignement interactive, destinée aux internautes de manière générale, ne se limite plus à une seule classe d’étudiants mais touche de fait un public plus vaste sans aucune distinction sociale ni géographique. L’université de Bordeaux s’inscrit pleinement dans cette nouvelle tendance et propose d’ores et déjà (en son nom ou via des partenariats inter-établissements) près d’une dizaine de MOOC accessibles sur la plateforme FUN.

  • 08/11/2018

Un partage de connaissance libre, ouvert et interactif

Développés pour la première fois aux Etats-Unis il y a tout juste dix ans, les MOOC sont des cours en ligne, ouverts et massifs, qui mobilisent des supports multimédias (vidéos, animations) et prônent une interactivité collective à but pédagogique. Le principe est de suivre sur Internet un cours dispensé par un professeur face caméra, l'apprenant peut à sa guise piocher les cours qui l'intéressent et cela à son rythme. Le cours est tout de même cadencé à un rythme hebdomadaire et validé par étape à travers des quiz et autres types d'exercices. Un quiz final permet d'obtenir une « attestation de réussite » et de juger l'assimilation du cours.

Partie intégrante de l’économie de l’enseignement à la carte promue ces dernières années par les services 2.0 et la multiplication des plateformes d’enseignements en ligne et à distance (e-learning), les MOOC sont des ressources éducatives libres et ouvertes. Les technologies de l'information et de la communication sont intégrées ici dans des programmes pédagogiques pour démocratiser l'accès aux savoirs via des formations accessibles gratuitement et sans discrimination sur le Web. Le caractère massif des MOOC traduit quant à lui l'accès à un large éventail de cours ainsi que la mobilisation d'un public très varié. Les MOOC ont en effet l’avantage de s’adresser à un public potentiellement illimité puisqu’aucun critère social, économique ni même géographique n’est pris en compte dans l’accès à la formation. La communauté des apprenants, qui peut varier ainsi de quelques centaines à plusieurs dizaines de milliers à travers le monde, se retrouve autour d’un sujet d’étude commun dans le but d’apprendre et de partager.

La notion de partage, d’échange et d’interaction, permise par les outils du web, est également prépondérante dans la mise en œuvre d’un MOOC. Ces cours combinent généralement un ensemble de médias sociaux leur permettant d’impliquer le participant aux activités pédagogiques, et d'agréger la collaboration d'un public hétérogène et géographiquement distribué autour d'un même sujet commun. Le forum par exemple, dispositif conversationnel présent dans la majorité des MOOC, permettra à la fois d’échanger avec l’équipe pédagogique ou au sein même de la communauté des apprenants. 

 Promouvoir l'offre française de formations et de ressources numériques

Parce qu’il peut toucher un nombre bien plus important d’individus qu’un cours traditionnel, le MOOC connaît aujourd’hui un engouement particulier. Les plateformes d’e-learning (Coursera, Udacity, Khan academy, Future learn, etc.) développent sur le marché de l’enseignement en ligne, des stratégies marketing comparables à celles mises en place par une entreprise ou une marque dans le but d’attirer un public d’internautes à la fois exigeant et volatile, et les plus grandes universités proposent désormais leur propre plateforme. En France par exemple, la plateforme FUN (France Université Numérique) met à disposition un espace d’enseignement commun à l’ensemble des universités du territoire depuis 2013.

Partant du constat que l'offre d'éducation en ligne était en fort développement, et dans le même temps que seulement 3% des universités françaises proposaient des cours en ligne, le gouvernement français a mis en place par la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, la plateforme FUN dans le but de promouvoir la visibilité de l'offre française de formations et ressources numériques. Elle rassemble à ce jour 106 établissements partenaires, plus de 150 cours différents (langues, éco, management, sciences, etc.) et près d’un million d’inscrits pour près de trois millions d’inscriptions aux cours.

Les MOOC à l’Université de Bordeaux

L’université de Bordeaux s’inscrit pleinement dans cette nouvelle tendance et propose d’ores et déjà (en son nom ou via des partenariats inter-établissements) près d’une dizaine de MOOC : 

- Le MOOC Intégrité scientifique dans les métiers de la recherche

- Le MOOC Implications sociétales des Neurosciences

- Le MOOC Maladie de Parkinson 

- Le MOOC PoP-HealtH

- Les MOOC « Apprendre le marketing autrement grâce à la méthode du Produit fil rouge » 1 et 2

- Les MOOC Introduction à l’économie de l’innovation et De la créativité à l’innovation 

- Le MOOC Physique des objets du quotidien 

- Le MOOC sur l'accessibilité numérique

Accessibles pour la plupart sur la plateforme FUN, ces formations ont été conçues par les équipes pédagogiques de l’universités de Bordeaux et/ou des établissements et institutions partenaires, en collaboration avec la MAPI.

Crédits photo : FUN MOOC