21 Mai 2019 – Portrait d'une chorégraphe : «Danser n’était pas seulement bouger mais aussi penser»

18 h Salle Manon Cormier - 16 avenue Léon Duguit - Campus Pessac

Dans le cadre de Dansitude, programme pour une culture chorégraphique tout-azimuts.

a-love-supreme©Anne-Van-Aerschot a-love-supreme©Anne-Van-Aerschot

Avant de méditer sur cet énoncé, cette dernière intrigue de la saison propose de présenter l’une des figures majeures de la danse contemporaine.
Voici une invitation à faire plus ample connaissance avec Anne Teresa de Keersmaeker.
Profitons de ce rendez-vous pour approcher les propriétés du langage chorégraphique de cette chorégraphe belge flamande et découvrir ainsi ce avec quoi elle est en phase…

En lien avec le spectacle du mercredi 29 mai, 20h à la Manufacture : A love supreme - Salva Sanchis, Anne Teresa De Keersmaeker (+ d'infos)

 

Dansitude

Des rendez-vous sont proposés par le service Culture, aux étudiants et aux personnels de l’université de Bordeaux, en partenariat avec le Centre de développement chorégraphique, La Manufacture. 

Des présentations de grands chorégraphes internationaux pour susciter la curiosité et s’ouvrir à la danse contemporaine.

Localisation de l’événement

Facilités

Entrée libre et gratuite