21 Juin 2018 – Cycle#3 Arts et Sciences du SCRIME : Partitions interactives et spatiales

17 h Salle Hémicyclia au LaBRI et studio 3Dôme au SCRIME - Domaine universitaire - 351 cours de la Libération à Talence

Les Cycles Arts et Sciences du SCRIME sont des événements annuels où les différents projets de recherche et de création dans lesquels le SCRIME s'est engagé, sont présentés à un public de professionnels, à nos tutelles et partenaires.
C’est l’opportunité sur plusieurs jours de montrer l’avancement de certains des projets qui ont occupé l’année écoulée.
Cet événement est également ouvert au public dans la limite des places disponibles.

© SCRIME © SCRIME

Ce cycle est consacré à la résidence Quarré de Pierre Cochard, projet soutenu par la région Nouvelle Aquitaine (Culture connectée), installation interactive collaborative et spatialisée, et aborde la problématique de l'analyse des figures de spatialisation dans la musique instrumentale.

  • 17h00 : Les figures de spatialisation dans la musique instrumentale : l’émergence d’un nouveau paramètre compositionnel" par François-Xavier Féron
  • 17h45 : Quarrè, écriture d’un scénario interactif multi-utilisateurs par Pierre Cochard
  • 18h30 : Clôture

Figures de spatialisation dans la musique contemporaine : l’émergence d’un nouveau paramètre compositionnel

François-Xavier Féron

L’espace s’est imposé au fil des siècles comme un paramètre musical à part entière pour beaucoup de compositeurs.
C’est dans la basilique Saint-Marc à Venise que les premières expérimentations spatiales ont été menées au XVIème siècle par Adrien Willaert et après lui, Andrea et Giovani Gabrieli. Tous on contribué au développement des « chorispezzati » dont le principe consiste à diviser les musiciens et chanteurs en plusieurs groupes positionnés en différents points de la basilique de manière à établir une nouvelle formede dialogue.
Avec l’avènement des technologies sonores au XXème siècle, il est devenu possible de contrôler avec précision la localisation et le déplacement des sources sonores virtuels. Composer des trajectoires est alors devenu pour quelques compositeurs un enjeu essentiel.
Au cours de cette communication, je reviendrai tout d’abord sur l’émergence du paramètre spatial dans l’histoire de la musique. Je soulignerai ensuite l’importance que peuvent revêtir les figures de spatialisation dans quelques œuvres du répertoire contemporain.

Quarrè

Pierre Cochard

Contenu à venir

En savoir + sur les Cycles Arts et Sciences du SCRIME

Localisation de l’événement

Transport

tram B, arrêt Peixotto

Facilités

Entrée libre et gratuite