14 Juin 2017 – Michèle Lamont, Docteure Honoris Causa de l'université de Bordeaux

11 h30 Amphithéâtre Duguit, Pôle juridique et judiciaire, 35 place Pey-Berland à Bordeaux

L’université de Bordeaux décerne le titre de Docteur Honoris Causa à Michèle Lamont, professeure de sociologie et d’études africaines et afro-américaines à l’Université d’Harvard (Etats-Unis) le mercredi 14 juin 2017. Elle donnera une conférence intitulée "Réduire le fossé de la reconnaissance : processus de dé-stigmatisation et production de l’inégalité". Puis l'après-midi sera consacrés aux échanges sur ses travaux et les thèmes associés à sa discipline : la sociologie.

Michele Lamont, Docteure Honoris Causa de l'université de Bordeaux Michele Lamont, Docteure Honoris Causa de l'université de Bordeaux

Biographie

Professeure d’études européennes titulaire de la chaire Robert I. Goldman, présidente de l’American Sociological Association, Michèle Lamont est membre de l’Institut canadien de recherches avancées (ICRA) dont elle codirige avec Peter Hall le programme Successful Societies depuis 2002.

La sociologie de Michèle Lamont est guidée par une question centrale : comment les individus donnent-ils un sens à leur vie, en particulier quand ils font l’épreuve de la pauvreté et des inégalités sociales, du racisme et de la stigmatisation, du travail académique et des processus d’évaluation ? Formée à l’origine à la sociologie bourdieusienne, Michèle Lamont a forgé sa propre perspective et un langage singulier, inscrits dans le courant de la sociologie culturelle : son approche comparative et ses circulations internationales l’ont amenée à porter attention aux outils institutionnels et culturels qui servent de points d’appui aux individus et participent de la résilience sociale. Par ses travaux comme par son engagement en qualité de présidente de l’Association américaine de sociologie, elle oeuvre pour que la sociologie produise des changements sociaux, guidée par une préoccupation morale : que
chacun et chacune trouvent une place dans les sociétés plurielles.

Canadienne et américaine, Michèle Lamont s’est vue décerner de multiples récompenses et titres honorifiques dans le monde, dont récemment le prix Erasmus 2017. Des prix prestigieux ont consacré certains de ses ouvrages,
à la renommée internationale et largement traduits, tels que : Money, Morals, and Manners: The Culture of the French and the American Upper-Middle Class (1993), The Dignity of Working Men (2000), How
Professors Think: Inside the Curious World of Academic Judgment (2010).

Elle vient également de publier un ouvrage en collaboration : Getting Respect. Responding to Stigma and Discrimination in the United States, Brazil & Israel (2016). 

Cérémonie

11 h 30 : accueil

par Manuel Tunon de Lara, président de l’université de Bordeaux

Éloge par Sandrine Rui, maîtresse de conférences en sociologie, chercheure au Centre Émile Durkheim (unité de recherche université de Bordeaux et Sciences Po Bordeaux), directrice du Collège Sciences de l’Homme de l’université de Bordeaux

12 h : discours de Michèle Lamont

12 h 30 : remise des insignes de Docteur Honoris Causa

 

Conférence et dialogues

14 h : conférence de Michèle Lamont

"Réduire le fossé de la reconnaissance : processus de dé-stigmatisation et production de l’inégalité"

14 h 40 : à propos de l’ouvrage Getting Respect 

Dialogue entre Michèle Lamont et François Dubet, professeur émérite de sociologie à l’université de Bordeaux, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

15 h 40 : comparaison et frontière 

Dialogue entre Michèle Lamont et Antoine Roger, professeur de science politique à Sciences Po Bordeaux, chercheur au Centre Émile Durkheim 

16 h 20 : sociologie américaine, sociologie française, regards croisés 

dialogue entre Michèle Lamont et Christine Larrazet, maîtresse de conférences à l’université de Bordeaux, chercheure au Centre Émile Durkheim

Honoris Causa

Issu de la plus ancienne tradition universitaire, le titre de Docteur Honoris Causa a été officialisé sous la IIIe République par le décret du 20 juin 1918.

Ce titre honorifique est attribué à des personnalités de nationalité étrangère, en raison des services éminents rendus aux arts, aux lettres, aux sciences et aux techniques, ainsi qu’à la France ou à l’établissement qui décerne le titre.

Localisation de l’événement

Transport

Tram A ou B : arrêt > Hôtel de Ville

Voir aussi

Trois questions à Michèle Lamont.