Le street-art investit l'Institut du thermalisme

Dans le cadre d'un partenariat entre l'université de Bordeaux et le festival d'art urbain Muralis à Dax, deux street-artistes ont laissé leur empreinte à l'institut en 2019. De nouvelles œuvres doivent voir le jour au cours de l'été 2020.

  • 24/06/2020

© Jordan Sarget © Jordan Sarget

Organisé par l'association Kalos, le festival Muralis a pour ambition d’implanter progressivement dans le centre de la ville de Dax, quasiment vierge de tout street-art, des œuvres réalisées par des artistes régionaux et internationaux, adaptées à l’identité de chaque lieu en concertation avec les acteurs concernés.

Lors de la première édition, deux artistes ont investi le site de l'Institut du Thermalisme.

Jordane Sarget s’est inspiré des lignes que dessinent l’eau sur le sable ou le fond faïencé d’une piscine thermale pour souligner et magnifier les colonnes de l’Institut de lignes d'eau ondulantes depuis sa source (cf. ci-dessus). 
Kan a ouvert une fenêtre sur le moment suspendu du bain, les bienfaits du soin du corps dans une ville curiste en rendant hommage à l’histoire des termes et au riche passé art déco de la ville (cf. ci-dessous).

© Kan
© Kan

 

La communauté universitaire a pu échanger avec les artistes et participer à une session de live painting et un atelier d’initiation au street-art lors de la cérémonie de remise des diplômes.

A l'occasion de la deuxième édition de Muralis, trois nouveaux artistes investiront le site universitaire cet été et à l'automne prochain :

En savoir + sur le festival Muralis : Instagram, Facebook