Suivre la Première année commune aux études de santé à Pau

À compter de la rentrée 2017, les étudiants qui le souhaitent pourront suivre les cours de la Première année commune aux études de santé (PACES) depuis Pau dans les locaux de l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Une initiative du collège santé de l’université de Bordeaux en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine et l’agglomération paloise.

  • 04/07/2017

Alain Rousset et François Bayrou testent le dispositif © Ville de Pau Alain Rousset et François Bayrou testent le dispositif © Ville de Pau

Ce lundi 3 juillet 2017, Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, François Bayrou, Président de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, Maire de Pau, Manuel Tunon de Lara, Président de l’université de Bordeaux,  Mohamed Amara, Président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, signent la convention de délocalisationdes  enseignements de la Première année commune aux études de santé (PACES) de l’université de Bordeaux sur le campus de Pau de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Le projet d'expérimentation de la première année commune aux études de santé délocalisée à Pau entièrement à distance sera effectif à la rentrée 2017.  

Cette initiative s’adresse aux jeunes de la région de Pau qui souhaitent s’engager vers des études de santé. Ils pourront alors suivre dans les mêmes conditions que les étudiants de Bordeaux les enseignements de cette première année et préparer les concours très sélectifs qui permettent de poursuivre ensuite en seconde année dans une des filières de santé : médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique  ou des écoles paramédicales : ergothérapie, kinésithérapie, manipulation en électroradiologie, pédicurie/podologie et psychomotricité.

Une opportunité de démocratiser l’accès aux études de santé

L’ouverture de cette antenne devrait permettre aux jeunes issus de milieux moins favorisés de suivre cette première année sans quitter le domicile familial ce qui représente un gain financier certain, tout en leur offrant des conditions d’études plus confortables.

Il s’agit également d’assurer une répartition de l’offre d’enseignement supérieur satisfaisante sur le territoire régional et de participer au maintien d’une démographie médicale.

L’objectif est d’accueillir entre 120 et 150 étudiants à la rentrée 2007. Un nombre qui pourrait atteindre les 250 d’ici 3 à 4 ans.

Les cours magistraux seront suivis à distance en vidéotransmission © Université de Bordeaux

Un enseignement à distance

Les cours magistraux dispensés par les enseignants de l’université de Bordeaux, seront entièrement suivis à distance en vidéotransmission depuis des locaux spécialement équipés sur le campus de l’université de Pau et des Pays de l’Adour.

Une technique qui a déjà fait ses preuves depuis 2008 pour les étudiants bordelais : l’enseignant assure son cours dans un amphithéâtre et il est retransmis en direct ou en différé dans les autres amphithéâtres.

Les enseignements dirigés se dérouleront également à distance en direct dans des salles immersives, de manière totalement interactive avec les enseignants qui eux, sont à Bordeaux.

Quant au système de tutorat proposé à tous les étudiants de PACES, il sera également mis en place à Pau  via des échanges à distance au sein de salles immersives permettant une interaction en direct avec les tuteurs.

A l’issue de cette année à Pau, les étudiants reçus aux concours d’entrée dans une des filières de santé ou paramédicales devront s’installer à Bordeaux pour poursuivre leur cursus.

En savoir plus