L’université de Bordeaux, lauréate du concours de plaidoirie Georges Vedel

La finale de la 8ème édition du concours Georges Vedel s'est tenue le 31 mai 2018 à Paris, dans la salle d'audience publique du Conseil constitutionnel. Le prix de la meilleure plaidoirie a été attribué à l'équipe de l'université de Bordeaux. Une première à saluer.

  • 14/06/2018

l'équipe bordelaise ©Lextenso l'équipe bordelaise ©Lextenso

Organisée par les éditions Lextenso avec le parrainage du Conseil constitutionnel, le concours de plaidoirie Georges Vedel est ouvert uniquement aux étudiants de Master II et destiné à récompenser les deux meilleures plaidoiries sur une question de constitutionnalité (QPC) l’'une en défense, l'autre en demande. Le concours se décompose en deux phases l’une écrite et l’autre orale.

« C’est la première fois en 5 ans que l’université de Bordeaux remporte le concours de plaidoirie en demande », déclare fièrement Pierre Barillé le représentant administratif de l’équipe bordelaise. La plaidoirie en défense, quant à elle, a été gagnée par L’université d’Evry.

Ils étaient 5 étudiants appartenant aux masters II droit public fondamental et contentieux publics a participer au concours, dont Pierre Barillé, Alix Monnot, Clémence Serret, Stephane Bervas et Mimose Gravier.

Ils ont été encouragés et soutenus par Florian Savonitto, maître de conférences en droit, rattaché au CERCCLE (Centre d'Études et de Recherches Comparatives sur les Constitutions). « Nous sommes satisfaits d’avoir participé à ce concours prestigieux. Nous n'avons pas souvent l'occasion de travailler en groupe ou sur des cas pratiques. Or ce concours réunissait les deux à la fois. » souligne Mimose Gravier.

L'objectif de cet exercice est donc de proposer à des étudiants aux compétences complémentaires de travailler de manière collective sur un cas pratique. Cette année celui-ci portait sur une disposition de la loi du 30 octobre 2017, relative au renforcement de la sécurité intérieure et de la lutte contre le terrorisme.

Thèmes :