L’INSPÉ expérimente les robots de téléprésence

Depuis septembre 2019, des robots de téléprésence ont fait leur apparition à l’université de Bordeaux. Ils permettent aux étudiants et enseignants de l’INSPÉ d’assister, à distance, aux enseignements et activités dispensées sur les différents sites de l’institut dans l’académie de Bordeaux. Financé par le programme STEP, ce projet vise à expérimenter les possibilités pédagogiques offertes par les robots de téléprésence en contexte universitaire dans les fonctions d’apprentissage et d’enseignement.

  • 06/03/2020

Échanges entre étudiants présents et téléprésents dans les couloirs de l'INSPE © Pôle PI Échanges entre étudiants présents et téléprésents dans les couloirs de l'INSPE © Pôle PI

Apprendre et enseigner à distance

Montés sur roulettes et équipés d’un écran, d’une caméra, de micros et de hauts-parleurs, les robots de téléprésence sont totalement mobiles et pilotés à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone connectés au réseau.

Dans leurs fonctions d’apprentissage, les robots de téléprésence permettent à neuf étudiants, géographiquement trop éloignés des sites de formation, de suivre l’ensemble de leurs cours à distance. Grâce à ces intermédiaires robotisés, ils peuvent s’adresser à leurs pairs et à leurs enseignants, se déplacer, montrer une production, collaborer… Quant à la participation active des étudiants téléprésents, elle est favorisée par la possibilité qui leur est offerte de contrôler les équipements numériques des salles de cours.

Ces objets connectés sont également testés dans leur fonction d’enseignement à l’aide du même dispositif qui associe l’utilisation du robot au contrôle à distance du vidéo projecteur interactif (VPI) placé dans la salle de cours. Ainsi, l’enseignant peut interagir oralement avec les étudiants et utiliser, de manière simultanée, le tableau numérique, les plateformes pédagogiques ou le VPI.

Proposé aux enseignants de l’INSPE, ce dispositif permet de faire cours ponctuellement d'un site de l’établissement à un autre au sein de l’académie et d’éviter des déplacements générateurs de fatigue et de CO2.

De premiers résultats encourageants

Si les robots sont souvent utilisés pour favoriser l’inclusion des étudiants empêchés, cette expérimentation porte pour la première fois sur un groupe de robots de téléprésence.

Jusqu’ici, il avait été observé que l’utilisation de robots isolés limitait l’intégration de leurs utilisateurs au groupe d’étudiants présents du fait de la singularité de leur situation. L’expérience menée à l’INSPEInstitut national supérieur du professorat et de l'éducation de l’académie de Bordeaux montre que la présence simultanée de plusieurs robots réduit ce sentiment d’isolement et permet la constitution d'une identité particulière entre les étudiants à distance.

Les premières conclusions de l’expérimentation révèlent d’ailleurs que les robots permettent aux étudiants distants d'avoir une présence forte dans la salle de cours, d'être pleinement intégrés aux autres étudiants mais également d’être pris en compte par l'enseignant malgré leur absence physique et au même titre que leurs camarades.

Par ailleurs, la sociabilité entre robots est importante et permet aux étudiants distants de s’entraider et de se motiver. Ainsi il n’est pas rare de voir des robots discuter entre eux dans les couloirs de l’INSPEInstitut national supérieur du professorat et de l'éducation  !

 

À propos de STEP

Le programme STEP (Soutien à la transformation et à l'expérimentation pédagogique) a pour objectif de susciter, d’accompagner et de valoriser les expérimentations au service de transformations pédagogiques durables. Portés par des équipes pédagogiques, les projets soutenus peuvent s’inscrire dans un éventail allant d’une (très) petite échelle à des projets de large envergure. Ils doivent viser la création de dispositifs nouveaux qui entrent dans une vision d’approche-programme et d’amélioration continue.