Tadafumi Adschiri, docteur Honoris Causa

Tadafumi Adschiri, professeur de l’Université de Tohoku (Japon) et président de l'International Solvothermal and Hydrothermal Association (ISHA), recevra le titre et les insignes de docteur Honoris Causa de l'université de Bordeaux le 21 mai 2019.

  • 23/04/2019

Professeur Tadafumi Adschiri, docteur Honoris Causa Professeur Tadafumi Adschiri, docteur Honoris Causa

Le professeur et chercheur Tadafumi Adschiri est diplômé de l'Université de Tokyo (1981) et obtient son diplôme de Docteur en génie des procédés en 1986.

En 1989, il s'installe à l'Université de Tohokuil et initie l'étude des réactions en milieux fluides supercritiques. Il est l'inventeur de la "synthèse hydrothermale supercritique" pour les nanomatériaux.

Pour l'excellence de ses travaux de recherche, Tadafumi Adschiri reçoit de nombreuses récompenses, notamment le prix de la Chemical Society Japan, la Chemical Engineering Society of Japan, l'Invention award of Japan et, par trois fois, le Minister’s awards of MEXT (Ministère de l'éducation, de la culture, des sports, de la science et de la technologie).

Il fait partie des 15 chercheurs de l’Université de Tohoku sélectionnés pour mener des travaux de recherche dans le World Premier International Research Center (WPI) - Advanced Institute of Materials Research. Dans le même temps, il dirige un grand projet national "Super Hybrid Nanomaterials", dont l'objectif est d’élaborer des matériaux hybrides organiques – inorganiques en milieux fluides supercritiques. 

Ce parcours exceptionnel lui vaut de nombreuses distinctions dont l’une des plus prestigieuses au Japon, la nomination au Science Council of Japan (SCJ)

Une relation étroite avec l'université de Bordeaux

Reconnu pour ses recherches à l'international sur les fluides supercritiques et les réactions solvothermales / hydrothermales, Tadafumi Adschiri entretient une relation étroite avec l'université de Bordeaux depuis plus de 20 ans.

Sa rencontre en 1993 avec le chercheur Gérard Demazeaux de l'université de Bordeaux - spécialiste de la science et la technologie des hautes pressions, en particulier pour la synthèse de matériaux - conduit à de nombreux échanges mutuels sur leurs domaines de recherche respectifs. 

En 2006, l'International Solvothermal and Hydrothermal Association (ISHA) voit le jour, et le premier congrès a eu lieu à Sendai. Gérard Demazeaux devient le président d'ISHA, et Tadafumi Adschiri le secrétaire exécutif. La même année, Tadafumi Adschiri organise le symposium international sur les fluides supercritiques à Kyoto. C’est à cette occasion qu'il rencontre Cyril Aymonier, directeur de recherche au CNRSCentre national de la recherche scientifique à l’Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux, redonnant un nouvel élan dans sa collaboration avec l’université de Bordeaux.

Un nouveau schéma de recherche internationale voit le jour dans le domaine de la science des matériaux, de l'ingénierie des procédés, des sciences sociales et de l’économie circulaire entre le Japon, les Etats-Unis et la France, permettant l’organisation d'événements scientifiques (conférences, écoles d’été, congrès internationaux…). Outre la publication de résultats en commun, cette collaboration permet de contribuer à la formation d'étudiants et de jeunes chercheurs.

Docteur Honoris Causa

Issu de la plus ancienne tradition universitaire, le titre de Docteur Honoris Causa a été officialisé sous la IIIe République par le décret du 20 juin 1918.
Ce titre honorifique est attribué à des personnalités de nationalité étrangère, en raison des services éminents rendus aux arts, aux lettres, aux sciences et techniques, ainsi qu’à la France ou à l’établissement qui décerne le titre.

La cérémonie

L’ensemble de la cérémonie se déroule en anglais, au domaine du Haut-Carré, Agora, campus de Talence. L’animation musicale de la cérémonie est assurée par le quatuor bordelais Le Plisson. La soirée se prolongera par un cocktail en salle Badiane, ouvert à tous ; le professeur Tadafumi Adschiri sera ravi de répondre aux questions du public.

Contact

Service protocole

06 81 87 93 85
Contacter par courriel