TECNALIA et l'université de Bordeaux renforcent l'écosystème de l'innovation dans l'Eurorégion

Un accord-cadre stratégique a été signé le 22 mai entre TECNALIA et l'université de Bordeaux, mettant l'accent tout particulièrement sur les technologies de fabrication additive et fabrication avancée, la neurotechnologie, et les matériaux de pointe.

  • 24/05/2019

Photo de gauche à droite : Ricardo Diez, Directeur du Donostia International Physics Center (DIPC), Nekane Balluerka présidente de l'Université du Pays Basque (UPV/EHU), Manuel Tunon de Lara, Président de l'université de Bordeaux et Iñaki San Sebastián, Directeur général de Tecnalia.

Le 22 mai 2019, l'université de Bordeaux et le centre de recherche et de développement technologique TECNALIA ont consolidé leurs relations par la signature d'un accord-cadre de collaboration. visant à mettre au point conjointement des solutions technologiques répondant aux besoins du marché et à accroître la compétitivité des entreprises de l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine - Euskadi - Navarre.

La signature a eu lieu en ouverture du Conseil d'administration de la Fondation Euskampus, dont sont membres les deux organisations.

Pour Manuel Tunon de Lara, président de l’université de Bordeaux " Cette alliance se bâtit sur une relation de longue date entre l’université de Bordeaux et Tecnalia. Un pas nouveau et important est franchi en termes d’engagement, en particulier au sein du consortium Euskampus qui aspire à devenir un moteur du développement économique et social du territoire de l’Eurorégion. Elle illustre pleinement le rôle des universités publiques dans des écosystèmes d’innovation ainsi que les bénéfices des synergies existantes entre les différents organisations et acteurs au niveau européen ".

Grâce au présent accord, les 2 partenaires envisagent en 2019 de mener un grand nombre de projets et d'activités, avec un accent particulier mis sur des projets industriels de transfert de technologies, de recherche conjointe, de développement des ressources technologiques et de systématisation et promotion des activités de développement des affaires.

Deux projets de fabrication additive et avancée ont déjà été identifiés illustrant cette volonté :

  • Le premier est lié au besoin récurrent d’activités industrielles pour l'analyse sur le terrain de procédés de fabrication additive et il conduira à une campagne de mesure de l’université de Bordeaux sur une installation de TECNALIA pour un modèle d'étude de cas.
  • Le second répond à une autre demande industrielle concernant l'élaboration de matériaux résistants à l'usure dans des conditions extrêmes. Les connaissances de l’université de Bordeaux en matière de développement de matières premières spécifiques seront mises en œuvre dans l'installation industrielle, accompagnées du savoir-faire de TECNALIA concernant les propriétés requises et l'ensemble de paramètres.

Thèmes :