Message du président - 19 octobre 2020

Message du président Manuel Tunon de Lara aux personnels et étudiants de l'université de Bordeaux, suite à l’assassinat de Samuel Paty vendredi 16 octobre.

  • 19/10/2020

 

Mesdames, messieurs,
Chers collègues,
Chers étudiants,

Vendredi dernier, Samuel Paty a été victime d’un assassinat barbare, sur le sol français, parce qu’il exerçait son métier d’enseignant. Notre métier d’enseignant. Un métier auquel il a été formé à l’université.
A travers lui, c’est l’Education qui a été ciblée. Ce sont les valeurs académiques de l’Enseignement et celles de la République qui ont été bafouées : l’ouverture, la liberté, la fraternité.
Nous sommes tous choqués, blessés. Mais nous restons debout, déterminés à ne pas céder face à la violence et aux intimidations.

Nous continuerons à enseigner et à éduquer.
Nous continuerons à inculquer et diffuser les principes de la liberté d’expression.
Nous continuerons à forger des esprits critiques, à questionner les dogmes et à lutter contre toutes les formes d’obscurantisme.
Nous continuerons à former des citoyens qui doivent être libres et éclairés.
 
Ensemble, nous continuerons à défendre farouchement et à incarner les valeurs de la démocratie, du dialogue et de l’humanisme qui guident notre action.

Mercredi, notre université se joindra à l’hommage qui sera rendu à Samuel Paty pour manifester son soutien à ses proches, à ses élèves, à ses collègues, et pour rappeler notre attachement viscéral aux valeurs républicaines de l’enseignement français. Nous vous préciserons les modalités et l’horaire de cet hommage auquel j’invite toute la communauté - enseignants, étudiants, chercheurs, personnels BIATSS... - à participer.

Hommage national

L’hommage national à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, sera rendu mercredi 21 octobre, à 19h à La Sorbonne.

Comme suggéré par la Conférence des présidents d’universités, notre établissement observera une minute de silence à 16 heures dans tous ses locaux, de préférence à nos postes de travail, dans nos salles de réunions ou d’enseignement, compte tenu du contexte sanitaire actuel.

Si toutefois les responsables de structures le souhaitent sur certains sites, des rassemblements peuvent exceptionnellement être organisés en extérieur et dans le respect des consignes sanitaires en particulier de distanciation physique et, bien sûr, de port du masque.

Nous invitons toute notre communauté de se joindre à ce moment de recueillement collectif et les enseignants à y faire participer les étudiants dans leurs salles d’enseignement.

Ensemble, continuons à défendre et à incarner les valeurs de démocratie, de dialogue et d’humanisme qui guident notre action.