Marina Honta, vice-présidente orientation, relations avec le secondaire et insertion professionnelle

Marina Honta, professeure en STAPS et chercheure au Centre Emile Durkheim a été nommée vice-présidente orientation, relations avec le secondaire et insertion professionnelle en septembre 2019. Elle succède à Isabelle Rondot.

  • 12/11/2019

Marina Honta Marina Honta

Originaire du Pays Basque (Hendaye plus exactement), Marina Honta enseigne la sociologie et l’analyse des politiques publiques sportives aux étudiants de licence et master de la faculté de STAPS de l’université de Bordeaux. Joueuse de tennis puis sportive de haut niveau en handball formée au CREPS de Bordeaux durant ses années de lycée, elle fut elle-même étudiante en STAPS. « J’ai toujours voulu être enseignante d’éducation physique et sportive puis j’ai découvert la sociologie des organisations en seconde année d’études et j’ai poursuivi dans cette discipline jusqu’au doctorat » raconte Marina Honta. Sa thèse, codirigée par un professeur de Science po Bordeaux s’intéresse à la mise en œuvre de la politique du sport de haut niveau en France, plus particulièrement à la manière dont les établissements du second degré et d’Enseignement supérieur aménagent les cursus pour accompagner les athlètes dans la réalisation de leur double projet. Un sujet « passion » portant déjà sur les questions d’accompagnement.  

Femme engagée, Marina Honta s’implique assez tôt dans la vie de l’établissement. Actuellement élue au conseil d'administration, elle a été responsable pédagogique d’une licence professionnelle puis d’un master centrés sur le « management des organisations sportives associatives et publiques » pendant 17 ans. Elle devient directrice adjointe du collège Science de l’Homme en 2014 aux côtés de Sandrine Rui . Elle est alors en charge de tout ce qui concerne l’insertion professionnelle des étudiants. « J’ai passé ma vie de responsable pédagogique à « résauter » pour que les étudiants trouvent des stages et du travail. Mon engagement dans l’insertion professionnelle a structuré tout mon parcours d’enseignante » affirme Marina Honta. « Ma trajectoire illustre aussi une forme d’ascension sociale que permet l’école, je suis par conséquent particulièrement concernée par l’accompagnement et la réussite des jeunes » ajoute-t-elle.

Accompagner tous les étudiants vers une insertion professionnelle choisie et durable

Lorsque la proposition lui est faite de succéder à Isabelle Rondot à la fonction de vice-présidence orientation, relations avec le secondaire et insertion professionnelle, elle avoue « que cela ne lui avait pas traversé l’esprit » mais est fière d’accepter ce challenge. En effet les défis ne font pas peur à cette sportive : « J’ai eu l’esprit de compétition et j’ai gardé l’endurance, le goût de l’effort et de l’abnégation » avance-t-elle.  Marina Honta se projette dans cette mission avec beaucoup d’optimisme et de réalisme.

Très sensible à l’accompagnement et à la réussite de tous les étudiants elle est convaincue que des choix d’orientation éclairés sont un déterminant majeur de la réussite dans l’enseignement supérieur. « Une de mes priorités est de m’impliquer dans le volet relations avec le second degré que je connais moins et qui reste indispensable. Par ailleurs, la mise en œuvre du projet ACCES sera une action phare de ma mission.  C’est un très beau projet car il repose sur une forte dimension partenariale et vise surtout à réduire les inégalités sociales et territoriales d’accès à l’Enseignement supérieur ».

Contact

Marina Honta
Vice présidente orientation, relations avec le secondaire et insertion professionnelle