Coronavirus : déplacements en Chine et recommandations de santé

Conformément aux recommandations émises par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sur son site, l’université de Bordeaux demande à ses personnels et étudiants de reporter dès à présent et jusqu’à nouvel ordre tout déplacement à destination de la Chine.

  • 23/01/2020

Les autorités chinoises et l’OMS ont confirmé avoir identifié un nouveau virus (coronavirus nCoV) à Wuhan à la suite de cas de pneumonies virales. De nombreux cas ont été confirmés en Chine, plusieurs cas recensés en Asie, aux Etats-Unis et plusieurs cas confirmés en France dont 1 à Bordeaux.

L’OMS a qualifié, le 30 janvier, l’épidémie de coronavirus nCoV, apparue à Wuhan fin décembre 2019, « d’urgence de santé publique de portée internationale ». 

Déplacements suspendus

En raison des mesures de confinement décidées par les autorités chinoises qui se traduisent notamment par la suspension des transports, tout déplacement à Wuhan et dans toute la province de Hubei est formellement déconseillé (en rouge sur la carte sécuritaire). La province du Zhejiang est déconseillée sauf raison impérative (orange sur la carte sécuritaire), compte tenu des mesures de confinement mises en place par les autorités chinoises le 02 février et de l’évolution de l’épidémie.

Par ailleurs, en raison des restrictions et fermetures décidées par les autorités chinoises pour endiguer la propagation du virus dans l’ensemble du pays, il est recommandé de reporter tout déplacement vers la Chine qui ne revêt pas un caractère essentiel. 

De ce fait, la cotation de sensibilité de la Chine est rehaussée au niveau 3 dans des règles internes concernant les déplacements à l’étranger des personnels et étudiants de l’université de Bordeaux. Tout projet de mission en Chine doit donc faire l’objet d’une demande d’avis préalable adressée au fonctionnaire de sécurité et de défense à l’adresse suivante :

missions-fsd@u-bordeaux.fr en joignant le formulaire dédié

Cette procédure sera maintenue durant la durée de la crise sanitaire touchant le pays. 

Recommandations de santé 

En Asie

Il est recommandé :

  • d’éviter tout contact avec des animaux vivants ou morts, de se rendre dans des marchés où sont vendus des animaux et d’éviter de consommer des produits d’animaux peu ou mal cuits,
  • d’éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aigüe,
  • de se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions de lavage hydro-alcooliques.

En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé de prendre les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux au besoin par un masque, d’utiliser des mouchoirs jetables et de bien se laver les mains) et de consulter localement et rapidement un médecin.

En France

Conduites à tenir de l'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle Aquitaine

Au retour d’une zone où circule le coronavirus (Chine) 
Durant les 14 jours suivant le retour, en cas de symptômes de fièvre, toux, difficulté à respirer :

  • Rester chez soi et contacter le 15 en signalant ce voyage,
  • Ne pas se rendre chez le médecin ou aux urgences et éviter tout contact avec son entourage.

Comment se protéger ?

  • Pour les personnes non malades : le port du masque chirurgical n’est pas recommandé et son efficacité n’est pas démontrée.
  • Pour tous : dans ce contexte de risque infectieux, il faut adopter les gestes barrières valables pour tous les virus transmissibles par voie respiratoire (grippe, rougeole, etc) :
    • Se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique ;
    • Éternuer dans son coude (plutôt que dans ses mains) ;
    • Utiliser un mouchoir à usage unique ;
    • Porter un masque jetable quand on ressent les symptômes (toux, fièvre), en particulier au contact des personnes fragiles (personnes âgées, immunodéprimées, jeunes enfants, femmes enceintes).

Comment se transmet le coronavirus ?

Les infections pulmonaires à coronavirus se transmettent par voie aérienne (toux, postillons…) lors d’un contact étroit et rapproché avec une personne malade.

En l’état actuel des connaissances, aucune transmission via des objets ou de la nourriture en provenance de Chine n’a été reportée.

Plus d’informations sur la page Risque sanitaire/coronavirus du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et sur le site du Consulat général de France.

En savoir plus

Se tenir informé sur les dernières recommandations officielles