Un mois, un éco-geste : en juillet, je limite mes envois de mails

Les impacts environnementaux des emails sont essentiellement dus à la consommation électrique de l'ordinateur, le traitement des déchets de l'ordinateur et des équipements en fin de vie (claviers, souris, écran), l'énergie consommée par les datas centers (qui traitent les messages) et la fin de vie de tous les composants électroniques de ces datas centers.

En juillet, je limite mes envois de mails quand c’est possible.

Quelques bonnes pratiques pour réduire l’impact énergétique ?

  • restreindre le nombre et le poids des pièces jointes (fichiers compressés, pdf en basse résolution...) pour privilégier l’envoi d’un lien internet.
  • enregistrer les sites web souvent consultés en favoris, en tapant directement l'adresse URL du site sur la barre de navigation, plutôt qu'en passant par un moteur de recherche. L’impact d’une requête web dépend du temps de recherche et
  • du nombre de pages consultées.
  • optimiser le stockage de ses emails : conservez les messages nécessaires, supprimer les spams, trier régulièrement votre boîte email
  • supprimer les pièces jointes d'un message auquel vous répondez

Le saviez-vous ?

  • Multiplier par 10 le nombre des destinataires d’un mail multiplie par 4 son impact
  • 15000 km c’est la distance moyenne parcourue par une donnée numérique (mail, téléchargement, vidéo, requête web…)
  • Une recherche d’une minute sur Internet consomme 100 watts sur un ordinateur fixe, 20 watts sur un ordinateur portable, quelques watts sur une tablette, et encore moins sur un téléphone
  • Les échanges de mails d’une entreprise de 100 personnes émettent autant de CO2 que 13 A/R Paris/New-York
  • Un courriel de 1 Mo équivaut à l’émission de 19g de CO2 avec un seul destinataire, de 73 g avec 10 destinataires
  • On divise par 4 les émissions de gaz à effet de serre en allant directement à l’adresse du site

Source : Ademe

Une initiative participative et volontariste

Cette initiative est inscrite dans le cadre du schéma directeur énergie-eau, feuille de route visant à maîtriser les consommations en eau et en énergie sur l’ensemble des campus et concerne tous les acteurs des universités (étudiants, personnels, chercheurs, gouvernances, associations, collectivités/partenaires, etc.), en association avec plusieurs autres établissements : Bordeaux INP, l'Université de Bordeaux Montaigne, le CROUS Bordeaux Aquitaine, Science Po Bordeaux et Bordeaux Science Agro.

En effet, l’université de Bordeaux initie une démarche volontariste de mutation de son parc immobilier pour une gestion raisonnée de l’eau et une réduction des gaz à effets de serre. Intitulé "engagement énergie eau", ce projet est porté par l’université de Bordeaux. L’ensemble des partenaires du campus bordelais y sont associés avec le soutien de la Caisse des Dépôts et des consignations.

Lire l’interview de Manuel Tunon de Lara sur la réduction des coûts énergétiques

Contact

Thierry DECADT
Référent

05 40 00 69 81
Contacter par courriel

Contact des référents pour une demande d'intervention

Qu’est-ce qu’un éco-geste ?

Les éco-gestes sont des gestes simples et faciles que l’on réalise quotidiennement et qui, au final, peut avoir une incidence favorable sur notre empreinte écologique. Ces éco-gestes peuvent être mis en application dans la vie de tous les jours, sur votre lieu de travail ou à votre domicile.