Hommage à Paul Hagenmuller

Paul Hagenmuller, né le 3 août 1921 à Strasbourg, est décédé à l’âge de 95 ans le 7 janvier 2017. Le CNRS et l’université de Bordeaux tiennent à rendre hommage à ce grand scientifique reconnu mondialement, l’un des pères fondateurs de la chimie du solide.

  • 10/01/2017

Paul Hagenmuller s’est éteint le 7 janvier 2017, il avait 95 ans.

Professeur honoraire de l’université de Bordeaux, créateur et directeur du laboratoire de Chimie du solide du CNRSCentre national de la recherche scientifique jusqu’en 1985, il est reconnu par tous comme l’un des fondateurs de cette sous-discipline de la chimie, aux confins de la physique et de la science des matériaux. Il a œuvré toute sa vie pour le rapprochement de ces trois disciplines, ainsi que du monde de l’entreprise, dont le plus bel exemple concerne les composites thermostructuraux (Université-CNRSCentre national de la recherche scientifique -CEA-Safran puis Heracles).

Paul Hagenmuller était un scientifique mondialement reconnu, accueillant dans son laboratoire beaucoup de jeunes chercheurs étrangers du Maroc, de Chine, de Corée, du Japon, du Brésil, des États-Unis et bien sûr de nombreux pays européens.
C’est en particulier avec l’Allemagne que ses coopérations furent les plus actives : voyage d’étude de son laboratoire dès 1960, création d’une longue série de congrès franco-allemands dans les années soixante-dix, lui valant en 1995 la plus haute distinction honorifique décernée par le président de la République fédérale d’Allemagne : la Croix d’officier de l’ordre du Mérite.
Et pourtant, c'est dans ce pays que Paul Hagenmuller avait connu les camps de concentration nazis de Buchenwald et de Dora de 1943 à 1945, arrêté après des actions de sabotage contre l'occupant. Il y avait puisé une force légendaire de combat, mais aussi son goût de la communication et de l’humain, auprès de prisonniers russes, ukrainiens et ouzbeks dont il avait appris la langue. Son goût du risque et son refus de la défaite l’avaient aussi conduit à des sabotages de missiles V2 lorsqu'il était affecté à leur fabrication.

Le professeur Hagenmuller était médaillé de la Croix de guerre 1939-1945 et commandeur de la Légion d’Honneur. Une douzaine d’Académies du monde entier l’avaient reçu comme membre, et plusieurs universités l'avaient honoré du titre de Docteur Honoris Causa, d’autres enfin lui avaient décerné leur médaille d’or.
L’œuvre scientifique de Paul Hagenmuller est immense, un millier de publications, des ouvrages reconnus et des conférences appréciées.

Thèmes :